Impôts, énergie, prix, etc : tout ce qui augmente en Espagne en 2022

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 12/01/2022 à 13:40 | Mis à jour le 14/01/2022 à 13:27
inflation espagne

On l’a déjà constaté ces derniers mois, l’inflation est au plus haut depuis 30 ans. Mais les prix ne seront pas les seuls à continuer de grimper. L'entrée en vigueur du nouveau budget général de l'État (PGE) apportera une nouvelle hausse des impôts. Quels sont-ils et de combien vont-ils augmenter ?

 

La flambée de l'énergie a propulsé l'inflation à son plus haut niveau depuis 30 ans. Selon les derniers chiffres publiés par l’INE fin décembre, l'inflation annuelle a grimpé à 6,7%. Mais l'énergie n'est pas la seule responsable de cette hausse, comme le montre l'inflation sous-jacente (qui exclut l'énergie et les aliments non transformés). Celle-ci a atteint les 2,1% en décembre, alors qu’il y a encore quelques mois, elle était à zéro. La question est bien sûr de savoir si nous sommes face à un épisode temporaire ou si les prix continueront à grimper cette année, comme le suggèrent de plus en plus d'experts.

 

En Espagne, l'inflation sera plus élevée en 2022

Le dernier à l’affirmer est la Banque d'Espagne qui prévenait il y a quelques jours que l'inflation sera encore plus élevée en 2022. Il faut dire que le surcoût de l'énergie n’a pas encore été répercuté par l'ensemble de la chaîne de production et de services sur de nombreux produits.

Aliments plus chers

L'inflation a déjà touché les produits de consommation les plus élémentaires. De nombreux fabricants de produits alimentaires et de boissons ont reconnu qu'ils avaient commencé à répercuter ces augmentations de coûts (transport, électricité, matières premières) sur les prix, ou qu'ils le feraient prochainement, de sorte que l'on peut s'attendre à une année 2022 plus chère au supermarché.

En fait, les aliments et les boissons non alcoolisées sont déjà 3,3% plus chers qu'il y a un an. Bien que la plupart d'entre eux enregistrent des hausses modérées, certains produits sont devenus nettement plus chers. C'est le cas de la viande ovine, plus chère de 15%, des huiles et graisses, également plus chères de 23%, et des œufs, qui ont augmenté de près de 5%. Les fruits ont augmenté de 6% et le poisson et les fruits de mer de plus de 4%.

 

L’électricité toujours en hausse…

Du côté justement de l’énergie, les marchés à terme prévoient que le prix de gros de l'électricité restera supérieur à 400 euros par mégawattheure tout au long du premier trimestre de l'année, ce qui aura un impact direct sur les factures de tous les ménages bénéficiant du tarif réglementé de la PVPC ((Precio Voluntario de Venta al Pequeño Consumidor), qui fera un bond de 35% en janvier, d’après les calculs du journal financier Cinco Días.  

 

facture électricité espagneNouvelle tarification de l'électricité en Espagne: comment maîtriser sa facture ?
lepetitjournal.com vous explique comment économiser sur votre facture, avec le système de tarification en vigueur depuis juin 2021.

 

Il en est de même pour tous ceux qui doivent renouveler leur contrat d’électricité à prix fixe avant avril. De plus, rappelons que la TVA que le gouvernement avait provisoirement réduite à 10%, reviendra à son taux de 21% à partir du 1er mai, de même que la taxe spéciale sur l’électricité qui repassera de 0,5 à 5,1%.

 

… et le gaz aussi

Quant à la facture de gaz, elle commencera en janvier avec une hausse contenue de 5 à 16% pour des millions de ménages. Il s'agit du deuxième trimestre de fortes augmentations, même si cela ne reflète actuellement qu'une petite partie de la hausse du prix du gaz naturel sur le marché européen.

 

Sans oublier les carburants

En ce qui concerne les carburants, le Fonds pour la durabilité du système électrique entrera en vigueur en 2022, avec quelques mois de retard. Ce mécanisme répartit le coût des énergies renouvelables les plus anciennes entre toutes les compagnies d'énergie pour tenter d'alléger leur poids sur la facture d'électricité. Or les compagnies pétrolières ont déjà prévenu que le résultat sera une augmentation du coût du carburant.

 

inflation espagneFaire le plein d’essence, bientôt un luxe en Espagne. Décryptage et recommandations

En un an, le prix de l'essence a augmenté de 32,2% et le diesel de 36,5%, du jamais vu en 15 ans. Un plein coûte aujourd'hui 18 euros de plus. Bien sûr cette flambée des prix concerne toute l’Europe mais l’Espagne reste l’un des pays les moins chers, même si les marges diminuent. 

 

Transmission de biens immobiliers

Le 1er janvier, les modifications de la valeur qui sera utilisée comme référence pour calculer les impôts tels que la transmission de patrimoine ou les successions entrent en vigueur. Jusqu'à présent, la valeur réelle des biens était utilisée à cette fin, mais désormais, de nouvelles valeurs de référence créées par l’administration fiscale sur la base de critères spécifiques serviront de guide. En revanche, cette modification n'affectera pas l'impôt foncier (IBI) car sa base imposable est établie en fonction de la valeur cadastrale.

Immatriculations plus chères

La nouvelle réglementation relative à l'homologation des mesures d'émissions  WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure) entraînera une augmentation d'environ 5% du prix de près de 40% des véhicules neufs qui seront vendus en Espagne. Avec la modification de la norme, de nombreuses voitures changeront de tranche d'imposition pour la taxe d'immatriculation. Jusqu’ici, avec l’ancienne réglementation, environ 60% du marché actuel est exonéré. Avec ce changement, seuls 7% des voitures resteront sous le plafond.

 

En attendant les hausses de prix prévues en Espagne pour 2023 et 2024…

inflation espagneComment se préparer face aux prochaines mesures fiscales en Espagne ?

Une nouvelle épée de Damoclès fiscale rôde au-dessus des têtes des Français qui payent leur impôt en Espagne. Le gouvernement espagnol effectue actuellement une révision globale du système fiscal, en particulier l'impôt sur les sociétés et celui lié au patrimoine, aux héritages et donations. 

 

Normalement, les péages augmentent à un taux équivalent à l'IPC. La bonne nouvelle, c’est qu’en 2021, plusieurs centaines de kilomètres d'autoroutes à péage sont devenus gratuits et le resteront en 2022. Au terme de leur période de concession et en l'absence de renouvellement, ils seront gérés et entretenus par l'État. La mauvaise nouvelle arrivera en 2024, lorsque les ‘autovías’, routes à deux voies actuellement gratuites, deviendront des routes à péage.

Épargne retraite moins intéressante

Pour 2022, le gouvernement continue de sanctionner les épargnes de retraite. Une fois de plus, les avantages fiscaux pour les plans de retraite sont réduits, et  le seuil est passé de 8.000 à 1.500 euros en deux ans seulement. En effet, le budget de l’État 2021 signifiait déjà une réduction substantielle du montant maximal pouvant être déduit par les personnes disposant d'un plan de retraite, de 8.000 euros à 2.000 euros. Avec le PGE 2022, ce montant tombera à 1.500 euros. Parallèlement, les cotisations maximales aux plans d'entreprise avec droit à déduction augmenteront de 500 euros, pour atteindre 8.500 euros.

Les travailleurs indépendants

Les 3,2 millions de ‘autonomos’ ne sont pas épargnés, puisque leur base de cotisation minimale et maximale augmentera de 1,7% l'année prochaine. Concrètement, le gouvernement fixe la base minimale à 960,60 euros par mois (contre 944,40 euros actuellement) et la base maximale à 4.139,40 euros (contre 4.070,10 euros actuellement). 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale