Voyager librement entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni? Ce n'est pas pour Juillet !

Par Marie Benhalassa-Bury | Publié le 30/06/2021 à 17:32 | Mis à jour le 30/06/2021 à 17:51
Photo : David Guenther - Unsplash
Zoom sur un feu tricolore orange

Des discussions sont en cours pour créer une sorte de « pont aérien » entre les deux côtes atlantiques. Mais il semblerait qu’une telle issue soit peu probable pour les semaines à venir.

 

Un « travel corridor » aurait permis aux voyageurs de se rendre dans l’un des deux Etats sans quarantaine obligatoire, favorisant alors largement les échanges entre les deux pays. Seulement, une fois encore, le variant Delta est venu contrecarrer ces beaux projets puisque sa prolifération au sein de l’archipel menace la sécurité des Américains qui souhaiteraient s’y rendre. Il convient de rappeler que le Royaume-Uni a enregistré plus de 70 000 cas supplémentaires entre le début du week-end et  ce 30 juin.

Par ailleurs, la stratégie vaccinale s’est opérée différemment chez les deux nations anglophones : le sérum d’AstraZeneca n’est pas approuvé pour immuniser la population états-unienne, induisant une certaine méfiance à l’égard des ressortissants du Royaume-Uni.

Ainsi, si le gouvernement britannique espérait à l’origine une réponse pour le 4 juillet, ces problématiques devraient repousser l’échéance a minima jusqu’en août. La conversation, début juin, autour d’un tel couloir transatlantique entre Boris Johnson et Joe Biden n’y changera vraisemblablement rien.
Un groupe de travail tente malgré tout de résorber la situation le plus rapidement possible mais, pour ce faire, il faudra qu’un consensus émerge entre les experts et les décisionnaires des deux bords concernés de l’Atlantique.

La nouvelle intervient dans le même temps que l’annonce d’une quarantaine obligatoire pour les touristes britanniques pas complètement vaccinés se rendant au Portugal, d’une durée de 14 jours.
De même, ces derniers devront désormais fournir une preuve des deux injections ou bien un test négatif au Covid-19 pour pouvoir se rendre en Espagne.

Marie Benhalassa - Journaliste Londres

Marie Benhalassa-Bury

Etudiante à Sciences Po Aix, curieuse de tout, ancienne expatriée à Brighton avant de rejoindre l'équipe de rédaction de Londres
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale