Dimanche 17 janvier 2021

Reconfinement : comment tenir jusqu’au 2 décembre ?

Par Marie Lagache | Publié le 13/11/2020 à 13:07 | Mis à jour le 13/11/2020 à 13:13
Photo : We Vibe Wow Tech-Unsplash
Reconfinement Santé Mentale Morale Déprime

Face à la déprime hivernale en plein deuxième confinement, prenez soin de votre santé mentale ! Le mois de novembre est connu comme la déprime saisonnière, mais cette année c’est encore pire !

Le morale peut rapidement être mise à mal en cette période de reconfinement, pourtant nous devons tenir jusqu’au 2 décembre. Même si nous avons déjà été confrontés à cette situation en mars, le ras-le-bol général commence à se faire entendre. Quelques astuces de la rédaction pour surmonter le mois de novembre et patienter jusqu’à décembre, avec en perspective des jours plus heureux.

Ne pas culpabiliser de déprimer

C’est plus que légitime de ne pas être positif tous les jours, encore plus en cette période ! La santé mentale a longtemps été taboue, mais, heureusement, depuis le début de la pandémie de coronavirus, et surtout le premier confinement, cette notion se démocratise. Toute aussi importante que le bien être physique, la santé mentale ne doit pas être négligée.

N’hésitez jamais à en parler à vos proches, à utiliser des nightlines, services d'écoute confidentielle, ou à consulter des professionnels, si votre moral est en berne. La santé mentale se préserve et s’entretient grâce à de petites actions au quotidien.

Faire respecter son droit à la déconnexion

Le droit à la déconnexion n’a jamais été aussi primordial que maintenant alors que le télétravail est généralisé, pour le meilleur et pour le pire. Ce principe, selon lequel un salarié peut ne pas être connecté professionnellement en dehors de ses horaires de travail, peut vite passer à la trappe quand les bureaux et la vie personnelle ne font plus qu’un, comme pendant le confinement.

Pourtant, couper ses réseaux professionnels, et même parfois personnels, est nécessaire pour ne pas se sentir submergé et sur le qui-vive 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ce qui peut vite devenir une source d’angoisse. Alors, n'hésitez pas à mettre en sourdine vos collègues de travail le soir et à ne pas regarder vos mails le week-end. Le tout afin de vraiment se reposer moralement en cette période, sans se sentir anxieux.

S’informer sans pour autant se noyer

Entre mauvaises nouvelles, le Royaume-Uni dépassant la barre des 50 000 morts liés au Covid-19, et bonnes nouvelles, l’espoir d’un vaccin contre le coronavirus pour décembre, il devient parfois difficile de se repérer dans l’actualité. S’il est nécessaire de se maintenir informé de la situation et de l’évolution des mesures, vous ne devez pas pour autant vous sentir noyé sous les informations !

Évitez donc de passer des heures à lire les commentaires sur les réseaux sociaux, qui généralement nous énerve assez rapidement, ou votre journée devant les émissions en live à la télévision, à attendre une “breaking news”. Privilégiez vos journaux préférés, sûrement Lepetitjournal Londres, et lisez des articles positifs. N’hésitez pas encore une fois à vous déconnecter de temps en temps.

Ne pas regarder ce que font les autres

Regarder sur les réseaux sociaux les influenceurs évitant le confinement en étant en vacances à l’autre bout du monde, ou même vos amis bravant les règles mises en place pour lutter contre le coronavirus, peut vite énerver et donner l’impression d’être la seule personne à respecter l’isolement pour rien.

Concentrez-vous sur votre vie et vos actions, sans prendre en considération celles des autres, afin de suivre votre propre ligne de conduite. De manière générale, prenez soin de vous, moralement et physiquement, au jour le jour, afin d’être prêt pour le retour à une vie “presque normale” en décembre. En attendant, vous pouvez remplir, ou non, votre to-do list du confinement !

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

TROPHÉES 2021

Trophées des Français de l'étranger : dernières heures pour participer

Vous avez réussi à l'étranger ? Vous participez au rayonnement de la France et de la Francophonie à l'étranger ? Postulez et soyez mis à l’honneur au Quai d’Orsay au printemps-été 2021 !

Sur le même sujet