La cathédrale Saint-Paul, l’histoire d’un chef d’œuvre

Par Charles Flageul | Publié le 13/11/2020 à 16:07 | Mis à jour le 10/12/2020 à 16:34
Photo : Kaifai Liu - Unsplash
cathédrale saint paul histoire

Cathédrale du diocèse de Londres de l’Église d’Angleterre, Saint-Paul a été construite après la destruction de l’ancien édifice lors du grand incendie de Londres en 1666. Majestueusement dressée sur les collines de Ludgate Hill, la cathédrale apparaît aujourd’hui en plein cœur de la City de Londres, quartier d’affaires de la capitale. Avec 2 millions de visiteurs par an, ce site est l’un des lieux de culte les plus visités de Londres après l’abbaye de Westminster.

 

Chef d’œuvre de l’architecte anglais le plus en vogue de l’époque, Christopher Wren, la cathédrale Saint-Paul constitue un véritable point de repère dans la capitale grâce notamment à sa coupole, une inspiration de la basilique Saint-Pierre de Rome et de l’Hôtel des Invalides à Paris.

 

Retour sur une histoire mouvementée

 

Mais pourquoi fascine-t-elle à ce point ? Est-ce dû à son histoire plus que mouvementée ? Sûrement ! En effet, à partir du VIIème siècle après J-C jusqu’à la fin du XVIIème siècle, Ludgate Hill a accueilli quatre sanctuaires religieux avant l’érection de la cathédrale actuelle ! Entre la première construction en bois érigée en 604 et l’œuvre de Wren, la cathédrale a traversé des périodes sombres causées par des incendies répétés en 962, 1136 et 1666. Frappée par la foudre en 1561, transformée en marché sous le règne d’Henri VIII et en écurie pendant la révolution anglaise, la cathédrale Saint-Paul n’a cessé de changer de figure au fil des siècles.

 

Un joyau architectural impressionnant

 

Détruite après le grand incendie de 1666 qui avait ravagé une bonne partie de la capitale britannique, la cathédrale est aujourd’hui un édifice architectural à la fois classique et baroque, aménagé sous forme de croix latine. À l’intérieur nous retrouvons une nef surmontée d’une coupole à trois dômes mesurant 111 mètres de hauteur, la deuxième plus grande coupole européenne après Saint-Pierre de Rome.

Avec un dôme de 65 000 tonnes et 113 mètres de hauteur, Christopher Wren s’est grandement inspiré de la coupole de Michel-Ange, imaginée pour la basilique Saint-Pierre de Rome et celle de Jules Hardouin-Mansart, édifiée pour l’Hôtel des Invalides à Paris.

Accessibles aux visiteurs, les trois galeries circulaires de Saint-Paul constituent une des particularités de la cathédrale. Située à 30 mètres au-dessus du chœur de l’église, la mythique « Whispering gallery » ou la galerie des murmures est une pièce circulaire où un étrange phénomène se produit. Décorée de mosaïques et ornée de fresques colorées, la galerie des murmures est reconnue pour son acoustique : lorsqu’une personne se met à murmurer ou chuchoter un mot, le son de l’émetteur est parfaitement audible de l’autre côté de la galerie. Impressionnant, n’est-ce pas ?

En empruntant les escaliers, le visiteur accède à la deuxième salle, la Stone Gallery. Un peu plus en hauteur se trouve la Golden Gallery, point culminant de la cathédrale Saint-Paul qui offre une vue imprenable sur la City, le Shard, les tours du deuxième quartier d’affaires, Canary Wharf. L’intérieur du dôme est symbolique puisqu’il représente la forme du cosmos et l’entrée au paradis.

Malgré les incendies et les nombreux pillages des siècles passés, Saint-Paul est parvenue à tenir debout jusqu’à nos jours. Néanmoins, la Seconde Guerre mondiale aurait pu être fatale pour l’œuvre de Wren. Au début des années 40, l’aviation allemande a déposé une bombe à détonation dans l’enceinte de l’édifice. Heureusement, elle a pu être transportée en dehors du lieu de culte sans causer de dommages majeurs.

 

londres cathédrale saint paul

 

Un emblème incontournable de Londres

 

Véritable symbole de Londres, la cathédrale Saint-Paul domine aujourd’hui le paysage urbain de la capitale britannique. Mondialement reconnu par les touristes, la cathédrale a célébré des jours heureux comme le mariage entre la princesse Diana et le prince Charles en 1981, couple phare de la monarchie britannique. La bâtisse est également renommée pour sa crypte qui abrite les cercueils des plus grands personnages du Royaume-Uni comme le Duc de Wellington, héros de la bataille de Waterloo, l’amiral Nelson, vainqueur de Napoléon à Trafalgar ainsi que l’ancien Premier ministre, Winston Churchill.

Majestueuse et resplendissante depuis le Millennium Bridge, Saint-Paul a souvent servi de toile de fond pour les plus grands films britanniques ; Mary Poppins, Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban ainsi que Sherlock Holmes. Dès lors, elle devient avec les bus rouges et le Tower Bridge, un des symboles cultes de Londres.

 

saint paul cathédrale London

 

Prendre de la hauteur avec la cathédrale, c’est possible !

 

Si la cathédrale attire deux millions de visiteurs chaque année, c’est grâce à la vue imprenable et panoramique qu’elle offre depuis le haut de sa coupole. Arrivés au sommet de l’édifice, nous pouvons voir sous nos yeux ébahis les buildings en plein développement de Canary Wharf, le musée Tate Modern, Tower Bridge ou encore le London Eye. Néanmoins, pour y accéder, ce n’est pas une mince affaire, 434 marches séparent le rez-de-chaussée du sommet de la cathédrale. Et croyez-nous, après toutes ces marches, la récompense est bien méritée.

 

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics.

Sur le même sujet
Charles Flageul - Journaliste Londres

Charles Flageul

Étudiant en Troisième Année à Sciences Po Aix, je me destine au reportage vidéo.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale