Vendredi 22 octobre 2021
TEST: 2269

Que retenir du plan hivernal contre le Covid-19 du gouvernement britannique ?

Par Judith Chouzenoux | Publié le 15/09/2021 à 13:44 | Mis à jour le 15/09/2021 à 13:57
Boris Johnson conférence drapeau anglais covid 19

Boris Johnson a promulgué mardi son plan pour faire face à la vague hivernale de Covid-19. Le gouvernement britannique, qui s’attend à vivre une fin d’année « plus difficile » que l’an passé au vu des « niveaux plus élevés de cas quotidiens » en septembre, mise pourtant sur un assouplissement de sa politique sanitaire. Le Premier ministre ne se veut pas alarmiste, assurant que « le peuple britannique est indiscutablement le mieux placé pour combattre la maladie ».

 

Actuellement, plus de 80% des britanniques de plus de 16 ans sont doublement vaccinés et les autorités sanitaires estiment que plus de 90 % de la population adulte possède des anticorps. Le cabinet de Bojo a donc approuvé, sans trop de débat, le plan présenté en session parlementaire. Ce plan s’inscrit dans la continuité des assouplissements déjà entrepris par le pays et prévoit par ailleurs de déployer un budget plus conséquent pour soutenir le NHS, toujours sous pression.

 

Pas de confinement en octobre

La rumeur avait circulé dans les médias britanniques début septembre, mais Boris Johnson s’y est fermement opposé : il n’y aura pas de reconfinement du pays pour le moment. Il a par ailleurs félicité sa population qui a su « apprendre à vivre avec le virus sans restrictions significatives pour les entreprises et les libertés individuelles ». Selon le Premier ministre, le pays doit pouvoir rester ouvert et continuer à faire vivre ses commerces.

Le ministre de la santé, Sajid Javid, a par ailleurs ajouté que le système actuel de listes verte, orange et rouge, qui restreint actuellement les voyages internationaux, serait remplacé dans les semaines à venir.

 

Le succès de la campagne de vaccination

Hier, le Premier ministre s’est aussi félicité de l’efficacité de la campagne de vaccination. Les autorités sanitaires rapportent « d’énormes baisses de mortalité et de maladies graves » parmi la population vaccinée. La vaccination reste l’objectif numéro un, alors que 6 millions d’anglais de plus de 16 ans ne sont toujours pas vaccinés. Lundi, le gouvernement avait par ailleurs décidé d’ouvrir la vaccination aux enfants âgés de 12 à 15 ans, une décision au cœur des débats ces dernières semaines.

Les rappels de vaccin, eux, concerneront en priorité les personnes de plus de 50 ans, les profils à risques, et le personnel soignant. Les rappels s’effectueront en même temps que la vaccination contre la grippe, ouverte à un plus large public cet hiver. Habituellement réservé aux enfants des écoles primaires, aux plus de 65 ans, aux profils vulnérables et aux femmes enceintes, le vaccin contre la grippe sera désormais proposé gratuitement aux élèves du secondaire et aux personnes âgées de 50 ans et plus.

 

Test PCR

Le gouvernement a décidé de maintenir l’accès gratuit aux centres de tests pour cet hiver, tout comme l’aide financière et pratique, concédée aux profils éligibles, mise en place en cas d’isolement requis.

 

Un plan A qui pourrait laisser place à un Plan B

Même s’il se veut rassurant, Boris Johnson a déclaré que le gouvernement se préparait à la mise en place d’un « plan B » en cas de détérioration de la situation et de pic du nombre de cas. Ce plan n’exclut aucune possibilité, notamment l’introduction de passeports vaccinaux pour les grands événements, le port du masque obligatoire et le retour du télétravail.

Le Premier ministre a insisté : « Le Covid est toujours là. La maladie, malheureusement, reste un risque. »

 

Nous vous recommandons
Judith Chouzenoux - Journaliste Londres

Judith Chouzenoux

Etudiante à Sciences Po Aix, spécialiste de pas grand chose, curieuse d’à-peu-près tout.
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Londres

CARRIÈRE

Découvrez qui se cache derrière la voix du métro londonien

“Mind the gap between the train and the platform”. Cette annonce vous dit sûrement quelque chose, vous l’avez même probablement entendue des centaines de fois. Mais savez-vous qui se cache derrière ?

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MUSIQUE

Enzo de Hong Kong représentera la France pour l’Eurovision 2021

Enzo, le prodige musical de Hong Kong de 13 ans qui nous avait fait vibrer en 2020 au concours The Voice Kids, vient d'être désigné officiellement pour représernter la France à l'Eurovision