TEST: inter

La bientraitance des proches âgés dans l’accompagnement avec O2

Par O2 Care Services | Publié le 01/08/2019 à 04:45 | Mis à jour le 01/08/2019 à 15:41
O2 Care retraite

La maltraitance des personnes âgées est un phénomène ni isolé ni anecdotique. Les chiffres recueillis par l’OMS font état d’une personne âgée maltraitée sur 10 dans le monde. Dans la majorité des cas, les personnes maltraitées mettraient en cause leurs enfants et leurs conjoints.

Pour vivre une expatriation sereine tout en étant éloigné de ses proches âgés, il est donc essentiel de faire appel à des professionnels pouvant garantir une relation de confiance basée sur le respect de votre proche. C’est sur cette valeur fondamentale de bientraitance que se base le savoir-être des assistants de vie d’O2 .  

 

Les causes de la maltraitance : une problématique qui interroge

Si une partie des cas de maltraitance est souvent la conséquence d’une situation familiale particulière, on peut se demander si elle n’est pas liée à l’incompréhension face à certaines pathologies dont sont atteints les parents âgés, et à l’épuisement des proches aidants.

En effet, les causes de la perte d’autonomie sont multiples chez une personne âgée : perte de mémoire, trouble de la parole, difficultés à bouger, à s’occuper de soi… Toutes ces déficiences engendrent des incapacités dans la vie quotidienne. Les proches aidants s’évertuent à les compenser au prix d’un alourdissement des emplois du temps, d’une moindre disponibilité pour le reste de sa famille et d’un sacrifice de ses loisirs ou de sa santé.

 

De quoi parle-t-on quand on évoque la « bientraitance » ?

Si l’absence de maltraitance envers ses aînés semble être la moindre des choses, peut-on pour autant se contenter de ce minimum ?

La notion de bientraitance est avant tout liée à la manière de considérer une personne en perte d’autonomie. En effet, le prisme avec lequel on la regarde va influer sur notre comportement : regarde-t-on la personne âgée comme un être inutile, pesant, incapable ou bien lui prête-t-on encore un libre-arbitre, des capacités et des envies ?

Ainsi, la bientraitance de ses proches âgés repose avant tout sur la reconnaissance des personnes en tant que telles.

 

Comment assurer la bientraitance de ses proches âgés malgré l’éloignement ?

Durant votre expatriation, les assistants de vie d’O2 sont en mesure d’accompagner vos parents âgés restés en France, en assurant une bientraitance de chaque instant.

Ces professionnels sont détenteurs d’un savoir-être garantissant tact, douceur et bienveillance, associé à un savoir-faire et des compétences techniques nécessaires pour épauler votre parent âgé dans les gestes du quotidien : l’aide à l’habillage, aux transferts, à l’hygiène...

Créée par l’institut O2 du Bien Vieillir et déployée chez les clients, la méthode « Faire Ensemble » place la personne au centre de chaque action qui la concerne, en lui permettant de continuer à participer aux activités qui lui tiennent à cœur. Ainsi, vos proches préservent leur autonomie et leurs habitudes (faire la cuisine, les courses, utiliser un ordinateur…), tout en étant accompagnés par un assistant de vie O2.

Chez O2 , la bientraitance est au cœur des préoccupations de l’assistant(e) de vie, à chaque instant de la prestation, garantissant ainsi dignité, bien-être et sécurité de la personne accompagnée.

 

 

 

0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique