Vendredi 24 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Pourquoi investir dans l'immobilier locatif pour sa retraite quand on est expatrié ?

Par My expat | Publié le 02/09/2021 à 17:30 | Mis à jour le 02/09/2021 à 17:30
appartement paris pour investissement locatif

Lorsqu’on décide de se lancer dans un projet d’investissement immobilier, on a généralement un objectif. Lorsqu’on parle d’investissement locatif, les objectifs principaux sont la construction d’un patrimoine familial, le placement de son épargne et l’optimisation de sa retraite. Dans cet article, c’est ce dernier point que l’on va regarder de plus près.

En comparaison avec les différents placements comme l’assurance vie ou les produits boursiers, l’investissement immobilier présente un bon équilibre entre sécurité et rentabilité sur le long terme. C’est d’ailleurs pour cela que le placement immobilier est une option pour laquelle les français optent, surtout que la conjecture économique actuelle est très favorable à ce type de projet.

 

1/ L’immobilier : un investissement sécurisé

L’immobilier est une valeur refuge

L’immobilier a prouvé son rôle de valeur refuge. La crise que le monde a traversé ces derniers mois a encore appuyé ce propos : l’immobilier est une valeur refuge, décorrélée des marchés financiers et de l’inflation.

En 2020, l’assurance vie a traversé une période compliquée. En effet, en septembre de l’année dernière, ce support avait du mal à remonter la pente. Un grand nombre de français ont voulu se tourner plutôt vers des comptes avec plus de liquidités, comme le Livret A par exemple, qui génère moins de revenus que l’assurance vie. Le taux moyen de rendement de ce placement d’épargne était autour de 1,30%.

Les crypto-monnaies ont aussi connu une chute non négligeable. Le bitcoin par exemple, s’est effondré à moins de 30 000$ plus tôt dans l’année avant de remonter récemment.

Mais, dans le secteur de l’immobilier français, on n’observe pas ce type de fluctuation importante, causée par la crise.

Le secteur de l’immobilier français : un marché stable

Contrairement aux Etats-Unis par exemple, où il peut être très fluctuant, le marché immobilier français est, lui, plus stable et peu volatile. Les prix suivent une tendance régulière dans l’hexagone : sur un an, malgré la crise du coronavirus, l’immobilier français a évolué de 5,9% après une hausse de 6,4% , selon les Notaires de France.

Privilégier certaines valeurs sûres en immobilier

Il est vrai que le marché de l’immobilier français est, de manière générale, sécurisé. Toutefois, il est important de faire des bons choix d’investissement.

Par exemple, investir dans une grande ville est bien plus rentable et sécurisé que d'opter pour un petit village, où la demande locative et les prix ne sont pas très dynamiques. Paris, Lyon, Bordeaux ou Marseille ont bien montré leur attractivité et leur essor : les marchés immobiliers de ces villes sont très intéressants dans le cadre d’un investissement immobilier locatif.

Choisir d’acquérir une petite surface est aussi un bon choix de sécurité : d’abord, pour une raison évidente, le budget sera plus bas que pour l’acquisition d’un grand appartement par exemple. Aussi, la demande locative pourrait être plus élevée car une petite surface peut correspondre à la recherche d’étudiants ou de jeunes actifs notamment.

Nous vous conseillons toujours de faire attention à l’emplacement. Choisir un bon emplacement est un facteur clé de la réussite d’un investissement locatif. Cela augmentera la demande et l’attractivité de votre bien sur le marché de la location immobilière, et même pour la revente.

 

2/ Un investissement rentable

L’investissement immobilier en France n’est pas seulement sécurisé, il est aussi rentable ! Dans les métropoles comme Paris, Lyon, Bordeaux ou Marseille, un investissement locatif peut générer une rentabilité moyenne de 3 à 7%.

Pour optimiser le rendement, les petites surfaces sont souvent plus intéressantes. Si vous louez votre bien meublé, le loyer que vous percevrez sera plus élevé que si vous choisissez de le louer vide. Et, nous vous conseillons aussi d’étudier l’option de la colocation si la surface du bien le permet, car ici aussi, vous pouvez augmenter votre revenu locatif.

Choisir d’investir dans les banlieues est aussi une bonne stratégie pour augmenter le rendement de son investissement locatif, notamment à Villeurbanne, Saint-Ouen, Levallois Perret, ou Mérignac par exemple. Mais, attention, il est toujours plus intéressant de sélectionner les banlieues qui sont bien desservies et reliées aux grandes villes. Ces quartiers séduisent les habitants et les investisseurs, d’ailleurs cela se reflète sur l’évolution des prix. Par exemple, en 5 ans, les prix ont augmenté de 37% à Mérignac, de 22% à Levallois Perret et de 20% à Saint Ouen.

 

3/ Un investissement à crédit et des taux d’emprunt très bas

Aujourd’hui, et depuis un moment déjà, les taux d’emprunt sont très favorables à la réalisation d’un projet immobilier en France. Selon le barème de MeilleurTaux, un investisseur pourrait obtenir un crédit immobilier à un taux d’intérêt de 1,04% sur 20 ans et 1,28% sur 25 ans.

Investir à crédit permet de bénéficier de l’effet de levier : ce sont les loyers générés par l’investissement qui couvriront les mensualités de l’emprunt.

Souscrire à un crédit immobilier n’est pas impossible pour les expatriés : certaines banques acceptent de prêter aux non-résidents Français.

 

4/ Bénéficier d’une fiscalité avantageuse

Dans le cadre d’un investissement locatif, il est souvent conseillé d’opter pour le statut de LMNP  (Loueur Meublé Non Professionnel), lorsque cela est possible. Ce statut apporte plusieurs avantages, notamment des avantages fiscaux. Par exemple, les propriétaires qui bénéficient de ce statut peuvent déduire tous les frais liés à la location meublée de leurs revenus locatifs déclarés comme par exemple l’entretien, les mensualités du crédit immobilier, les honoraires d’agence, les réparations ou encore les frais de gestion. Autre intérêt : déduire les amortissements du bien dans le calcul de la base imposable. Cela permet de diminuer l’impôt à payer, voir dans de nombreux cas de l’annuler.

Pour pouvoir choisir ce statut, il faut respecter certaines conditions. La première étant la limite des revenus locatifs annuels perçus. Ces derniers ne doivent pas dépasser les 23 000 € ou ne doivent pas représenter plus de 50% des revenus du foyer fiscal.

 

5/ Investir à distance, avec My expat

Pour un expatrié qui souhaite investir dans l’immobilier, la distance peut être un véritable frein. Il est vrai que traverser des kilomètres pour les nombreuses visites ainsi que les démarches notariales est chronophage et laborieux.

Avec My expat, plus besoin de se déplacer : tout se fait à distance ! Notre équipe est experte des problématiques des non-résidents et vous donnera des conseils personnalisés. Nous vous accompagnons tout au long de votre projet : de l’étude de celui-ci, à la recherche et à la gestion des démarches.

my-expat-investissement-immobilier

My expat

My expat organise les projets immobiliers des expatriés.
0 Commentaire (s) Réagir