Investir dans une colocation - un filon très rentable

Par My expat | Publié le 19/05/2021 à 17:30 | Mis à jour le 19/05/2021 à 17:30
intérieur d'un appartement locatif en colocation

La colocation (ou le coliving) est un investissement locatif généralement plus rentable. Mais ce placement comporte aussi d'autres avantages moins évidents. My expat fait le point sur l'investissement en colocation en France, ses atouts et les points particuliers à connaître pour un expatrié ou non-résident.

Définitions:

La colocation est la location d’un même logement par plusieurs locataires. Le loyer et les charges (électricité, internet, eau, gaz…) sont ainsi répartis équitablement entre les colocataires.
Le coliving (« vivre ensemble »), est un mode de location clé-en-main. Les locataires disposent d’une chambre privée au sein d’un logement partagé. Ils ont aussi accès à des espaces communs et à des services et équipements très divers : un espace de travail, une salle de sport, des espaces de loisirs, un abonnement Netflix, un parking sécurisé, un abonnement internet, etc.

 

Pourquoi investir dans une colocation meublée ? 

La colocation, un placement très rentable 

Le coliving et la colocation présentent de nombreux avantages, pour les locataires comme pour les investisseurs.
Avant tout, ce placement nécessite d’acquérir un bien de grande surface, dont le prix au mètre carré sera généralement moins élevé que celui d’un studio par exemple.
En second point, on estime que la rentabilité brute d’un logement en colocation se situe entre 6 à 10 %. Le rendement d’un investissement en coliving est encore difficile à déterminer car le phénomène est assez nouveau, mais il pourrait avoisiner les 10 %.

L'investissement dans une colocation est donc une solution d'investissement plus économique, mais aussi plus rentable car les loyers récoltés sont plus conséquents pour une même surface.

 

Un placement peu risqué dans les grandes villes françaises, Paris et Lyon en tête du classement 

Une vacance locative faible

La colocation et le coliving permettent aussi de bénéficier d’une vacance locative quasi-inexistante. En coliving, même si la durée du bail est plus aléatoire, on estime que 45 % des colivers s’engagent pour un bail d’un an en moyenne.
Les risques d’impayés sont aussi très faibles avec ces deux modes de location. En colocation, il est très rare que tous les colocataires (ou colivers) partent au même moment. Vous êtes donc assurés d'obtenir au moins une partie conséquente de vos loyers chaque mois.

Un marché florissant 

En 2019, le marché du coliving représentait plus de 5 000 places en France, dont la moitié en Île-de-France. Le coliving est donc en plein boom aujourd’hui. Par ailleurs, la crise sanitaire a fait apparaître de nouvelles tendances, comme la hausse du télétravail et le nomadisme digital, ce qui devrait augmenter la demande de coliving.

La colocation est un phénomène plus courant dans les grandes villes. À Paris, il y a plus de 8 demandes par offre de chambre en colocation. En deuxième place, à Lyon il y en a plus de 5.

 

À savoir avant d'investir dans une colocation quand on est expatrié 

La gestion locative d'une colocation 

Gestion des locataires 

Étonnamment, la colocation est un investissement souvent plus facile à gérer. Dans de nombreux cas ce seront les colocataires qui chercheront eux-même le remplaçant du colocataire qui quitte le logement.
Quant au logement en coliving, il nécessite généralement une gestion locative et une maintenance plus conséquente. En effet, ce type de location propose souvent des services (conciergerie, ménage, accueil…), que le propriétaire s’engage à délivrer pendant la durée du contrat de location.

Le bail de location

La durée du bail en colocation est d’au minimum un an, et s’applique généralement à tous les colocataires (la plupart du temps, un bail unique est réalisé par le propriétaire).
En coliving en revanche, la durée du séjour est spécifique à chaque coliver. Elle est aussi plus flexible, car chacun peut s’engager pour la durée de son choix, sans contraintes. Le bail est donc individuel, et sa durée peut varier entre 1 mois et 1 an.

 

L'investissement dans une colocation - point sur la fiscalité 

En colocation comme en coliving, il est également possible, en tant que non-résident, de bénéficier du statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) et d’avantages fiscaux très attractifs. Nous vous recommandons ce statut qui permet de diminuer voire de réduire à néant la base imposable grâce à la déductions des charges locatives et de certains amortissements. Pour bénéficier de ce statut il faut percevoir moins de 23.000€ bruts de revenus locatifs annuels et louer son bien meublé.

 

 

Vous avez un projet immobilier ? Lancez votre projet aujourd'hui My expat, le seul service de recherche d'investissement locatif 100% dédié aux expatriés français. Nous vous accompagnons à distance dans votre projet d’investissement locatif en France, et ce, à chaque étape de la transaction : recherche de biens, présélection des offres, négociation, aide au financement, procédure notariale… Votre projet est piloté par une équipe d’experts de l’immobilier locatif, pour un investissement clé en main, sécurisé et rentable, sans jamais avoir à vous déplacer en France. Par ailleurs nous organisons un webinar le jeudi 27 mai sur le sujet de l'investissement dans une colocation à Lyon, c'est l'occasion de poser toutes vos questions sur le sujet.

my-expat-investissement-immobilier

My expat

My expat organise les projets immobiliers des expatriés.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale