Comment déterminer la valeur d’un vin ? Découvrez les conseils d’une experte !

Par Cavissima | Publié le 12/03/2023 à 17:30 | Mis à jour le 12/03/2023 à 17:30
Vin

Vous envisagez d’investir dans le vin et vous vous interrogez sur les facteurs à regarder pour connaître la valeur d’un grand cru ?

 

Juliette Emery, Directrice des opérations chez Cavissima, nous livre ses conseils d’experte pour déterminer la valeur d’un vin et pour optimiser votre investissement dans ce précieux liquide.

 

Lepetitjournal.com : Quels sont les principaux indicateurs qui déterminent la valeur d'un vin ?

 

Juliette Emery, Directrice des opérations chez Cavissima: Plusieurs facteurs peuvent impacter la valeur d’un vin. Il faut avant tout regarder la notoriété du produit, de son domaine, de son appellation, de son producteur, de son directeur technique… Plus ces informations sont connues à travers le monde, plus la demande sera forte et, par conséquent, plus la production sera limitée.

 

Un autre critère qui doit entrer en considération est la rareté du produit au moment de la production. En effet, le vin est un produit agricole fabriqué en quantité limitée. Parfois même, des aléas climatiques (gel, grêle…) peuvent fortement impacter la quantité produite. La rareté du vin est aussi liée à la consommation et à l’évolution naturelle de sa valeur gustative. Plus le vin est consommé, moins il sera disponible. De plus, le vin est consommé dans sa période d’apogée, quand il s’exprime le mieux : il est dégusté, apprécié, évalué, noté par les critiques…Tout cela fait grossir la demande, tandis que la disponibilité du produit en période d’apogée reste très réduite.

 

Un autre facteur qui contribue à la valorisation du vin est sa liquidité. Plus un vin s’échange facilement de main en main, plus il gagne en valeur.

La valeur d’un vin peut également évoluer quand ce dernier fait l’objet d’un changement au château, que ce soit à la direction, ou de propriétaire (on peut notamment citer l’exemple du Domaine des Lambrays acquis par LVMH, ce qui a généré une forte valorisation du produit).

 

Un changement au niveau de la technique de production (agriculture biologique, agriculture biodynamique…) peut également améliorer la qualité du vin et de ce fait, sa valeur.

 

Enfin, pour qu’un vin gagne de la valeur, il faut que son positionnement prix soit pertinent. Si l’on cherche à générer une valorisation monétaire grâce au vin, il est conseillé de l’acheter très tôt, quand son prix est au plus bas, et d’adapter son prix quand le vin prend de l’âge.

 

Pourquoi investir dans le vin aujourd’hui ? En quoi ce placement tire son épingle du jeu dans le contexte économique actuel ?

 

Le vin est avant tout un investissement plaisir. Pour les expatriés, investir dans le vin en ligne avec une plateforme telle que Cavissima permet d’acquérir des produits chers à leur cœur, parfois difficiles à trouver ou trop onéreux à l’étranger.

Investir dans le vin en ligne permet ainsi de se constituer une cave, dont on tire une réelle fierté, et d’en financer sa consommation. 

 

De plus, il s’agit d’un achat en pleine propriété. L’investisseur achète des bouteilles de vin, qu’il peut revendre à tout moment et réaliser une belle plus-value si le vin a pris de la valeur. Et si le liquide n’atteint pas la valorisation attendue, il pourra toujours être consommé !

 

On remarque aussi que le marché du vin est moins sensible aux crises économiques par rapport à d’autres placements. Pendant la crise sanitaire, la valeur du vin a naturellement été impactée, mais elle est très vite remontée.

 

Quels sont vos conseils pour réussir son investissement dans le vin ? 

 

Tout d’abord, je recommande de se faire accompagner par des professionnels. Cela permet de garantir l’origine des vins et d’assurer un stockage dans des conditions professionnelles, où l’humidité, la lumière et la température sont rigoureusement contrôlées. En effet, tous ces facteurs sont très importants pour garantir la bonification du vin. Un produit stocké à domicile, avec des températures variables, évoluera beaucoup trop vite et sera fortement pénalisé.

Il est également important de bien choisir par qui se faire accompagner.

 

Il faut savoir qu’en France, l’investissement dans le vin est une activité régie par l'Autorité des marchés financiers. Il est donc essentiel de se tourner vers une société dotée d’un agrément de l’AMF pour sécuriser son investissement et se tourner vers des acteurs de confiance.

Chez Cavissima, nous avons mis un point d’honneur à obtenir cet agrément, dont nous sommes dotés depuis 2019.

 

En outre, il faut garder à l’esprit que l’investissement dans le vin est un placement à moyen / long terme. Il ne faut donc pas espérer revendre ses vins dans le mois et enregistrer des plus-values très élevées immédiatement. Il faut d’ailleurs se méfier des plateformes qui font de telles promesses car il existe beaucoup d’arnaques sur le marché.

 

Chez Cavissima, nous sommes en mesure d’accompagner les clients à chaque étape pour les aider à réaliser un investissement et une gestion éclairée de leurs produits.

 

Et pour les amateurs de vin qui souhaitent se lancer seuls, nous avons mis en place plusieurs outils pour les accompagner dans leur choix. Nous mettons à disposition des indicateurs aidant à identifier le potentiel de valorisation de nos vins au regard des critères mentionnés plus haut (la notoriété ; la liquidité sur notre place de marché ; les évolutions des millésimes sur le marché et sur les classements ; la qualité du millésime ; le positionnement prix ; la raréfaction…). Nous veillons toujours à expliquer à nos clients les raisons de cette valorisation possible et à partager tout notre savoir pour les aider dans leur choix. 

 

Les notes et les commentaires de dégustation des critiques internationaux constituent également des repères incontournables pour évaluer la qualité d’un vin avant de l’acheter. 

 

Quels vins ont le vent en poupe en 2023 ?

 

En termes de région, la Bourgogne est très recherchée en ce moment. En effet, les quantités produites y sont plus faibles car les domaines sont petits. La rareté des produits est donc très accentuée. Les derniers millésimes 2020 et 2021 affichent, tout particulièrement, des volumes extrêmement faibles. Le Domaine Pierre Girardin est actuellement l’une des étoiles montantes de la Bourgogne. Il faut toutefois garder en tête que la demande est très forte sur cette région. Par conséquent, les prix peuvent être très élevés.

Sur les autres régions, certains châteaux affichent des valeurs montantes, tels que le Château Figeac, le Château Les Carmes Haut Brion et les incontournables de Bordeaux : Château Margaux, Mouton-Rothschild, Ausone, Cheval Blanc…

 

Chez Cavissima, nous veillons à garder un bon équilibre global lors de la sélection de nos vins, en choisissant non seulement de très grands vins, mais aussi des valeurs montantes. Les vins du monde occupent par exemple une part de marché très importante à l'heure actuelle et la demande est en pleine croissance en France. Les vins du Piémont commencent notamment à se faire une place sur le marché international.

 

Quelle plus-value peut-on espérer avec un investissement dans le vin chez Cavissima ? 

 

En 2022, les Plus-Values nettes de commissions générées par les clients Cavissima s’élèvent à 24,9 %. La Plus-Value nette est calculée à partir de la différence entre prix de vente et prix d’achat, à laquelle est soustraite la commission de revente. A cette plus-value nette, il convient de soustraire les frais de gestion (1.50€ par bouteille), les frais de stockage (1,44 € par année de stockage pour une bouteille) et d’assurance (0.2% par an calculé sur le prix d’achat des vins).

En 2020 cette plus-value moyenne s’élevait à 14.3%.

logo-cavissima-blanc

Cavissima

Cavissima est le premier concept de constitution et de gestion de cave à vin en ligne. Cavissima propose des solutions d'investissement répondant aux attentes des investisseurs et amateurs de vin : rendement, diversification patrimoniale…
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale