Le Mai des langues : traduire l’enseignement de l’AEFE en plurilingue

Par Damien Bouhours | Publié le 24/05/2022 à 17:45 | Mis à jour le 25/05/2022 à 17:10
Le Mai des langues de l'AEFE en 2022

L’éducation à la française ne se conjugue pas que dans la langue de Molière. L’AEFE souhaite mettre en lumière son enseignement plurilingue avec sa deuxième édition du Mai des langues.

 

« Plus de 80 langues sont enseignées, il n’est ainsi pas rare de parler quatre, parfois cinq langues, lorsque l’on fréquente un lycée d’enseignement français à l’étranger ! », souligne Olivier Brochet. Ce plurilinguisme est mis à l’honneur lors de cette deuxième édition du Mai des langues. « Cette diversité linguistique, vécue dans chaque établissement, se devait d’être mise à l’honneur : le Mai des langues est désormais un rendez-vous annuel pour tous les acteurs du réseau », ajoute le directeur de l’AEFE.

 

les sections internationales de l'AEFE

 

Le plurilinguisme au sein de l’AEFE

Suivant les directives du plan d’action gouvernemental « Langue française et plurilinguisme », l’AEFE a mis en place une action stratégique autour de l’apprentissage des langues, articulée autour de trois axes : la maîtrise du français, la valorisation de la langue et de la culture du pays hôte et le développement du plurilinguisme. « L’enseignement des langues et l’éducation plurilingue sont portés par une politique volontariste de l’Agence. En effet, l’enseignement du français et d’une langue du pays hôte, complété par l’apprentissage d’au moins deux autres langues vivantes, sont au cœur du projet d’enseignement français à l’étranger. Ils participent à l’excellence des établissements, contribuent à l’ouverture d’esprit des élèves, et leur ouvrent les portes des meilleures études supérieures, répondant ainsi aux attentes des familles », rappelle Olivier Brochet. L’AEFE a ainsi développé 271 sections internationales dans 131 établissements répartis dans 57 pays.

 

Si la francophonie reste une priorité, l’apprentissage d’autres langues permet d’offrir d’autres opportunités aux élèves lors de leurs études supérieures mais aussi une meilleure compréhension et intégration dans leur pays d’accueil.

 

Le Mai des langues 2022

Cette deuxième édition du Mai des langues se focalise sur le thème « Les langues à l’affiche : les langues font le spectacle ». « Les élèves, aidés de leurs enseignants, exploitent toutes les ressources offertes par les outils numériques pour montrer leurs compétences, raconter leur histoire et leur connexion aux langues, au gré de leur arbre généalogique, de leurs expatriations successives et de leurs années d’apprentissage dans le système éducatif français. Je vous invite à les découvrir avec le mot-dièse #lemaideslangues », explique Olivier Brochet.  Comme l’année dernière, travaillant de concert, les enseignants-formateurs ont réalisé un Genially, support numérique interactif pour proposer des projets et exposer les productions des élèves. Une élève en classe 3e au Collège Saint-Exupéry à Rabat, au Maroc, est ainsi à l’origine de l’affiche de l’évènement suite à un concours dans l’ensemble du réseau.

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique