Mardi 20 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Drian confirme l'ambition de doubler le nombre d'élèves

Par Marie-Pierre Parlange | Publié le 05/09/2018 à 16:00 | Mis à jour le 05/09/2018 à 16:00
Lycées français du monde, AEFE, Le Drian

En visite à Abu Dhabi, Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, a réitéré la volonté du gouvernement de multiplier par deux d'ici 2025 les effectifs des établissements scolaires français à l'étranger.

En visite au lycée Louis-Massignon, il a expliqué vouloir « trouver les conditions d'un développement plus ambitieux ». Sur l'objectif fixé par le président de doubler les effectifs, « il faut que j'en trouve les moyens et les compétences, et nous sommes en train de travailler pour répondre à la formidable demande de français et de France ». 

« Mes conclusions ne sont pas tout à fait achevées » et un projet sera proposé « avant la fin de cette année », a-t-il dit, précisant que l'autre objectif était de « consolider le modèle des lycées français », dont la fragilité a été pointée dans un rapport de la Commission des finances du Sénat (voir notre article : LYCEES FRANÇAIS – Le réseau a-t-il les moyens de ses ambitions ?).

Dans un communiqué de presse paru fin août, la députée Samantha Cazebonne, mandatée sur le sujet par le gouvernement, explique que « la future réforme, d'une importance considérable pour la place de la France et du français dans le monde, mérite une réflexion sérieuse, concertée et aboutie. » 

Elle souhaite « mener une réflexion collective, en étroite collaboration avec les députés des Français établis hors de France de la majorité » et obtenir le concours de toutes les parties prenantes du réseau scolaire à l'étranger. 

 

 

Nous vous recommandons

Marie Pierre Parlange

Marie-Pierre Parlange

Diplômée de l'EM Lyon, de chinois et d’Histoire de l'Art, elle a vécu de nombreuses expatriations, de Milan à Singapour en passant par Istanbul, Casablanca, Pékin ou Bangkok. Elle a rejoint lepetitjournal.com en 2008 et en est la directrice éditoriale.
3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Ellen mar 25/09/2018 - 07:09

Frais de scolarite de la section francaise de l'ecole europeenne a Taipei: 14,000 Euros par an et c'est pas la bourse qui va aider de maniere significative. J'ai 3 enfants!!! MDR. L'ecole locale fait tres bien l'affaire, et tant pis pour le Francais. Elles le parlent bien, et le lisent moyennement, c'est tout.

Répondre
Commentaire avatar

Philip jeu 06/09/2018 - 15:10

Sous cette pseudo aide à l'apprentissage du français, ne serait-ce pas plutôt la volonté de doubler le nombre d'étudiants étrangers venant en France, envahir nos universités ? Car il faut bien se rendre à l'évidence, ces étrangers étudiants et pseudo-étudiants, restent en France lorsqu'ils ont terminé ou pas leurs études. Cela va provoquer un appel qui va augmenter l'immigration, déjà galopante.

Répondre
Commentaire avatar

pas ven 07/09/2018 - 14:02

Pas du tout le même type d'immigration ! Il s'agit de gens instruits ou qui veulent le devenir, qui ont fait l'effort d'apprendre notre langue difficile, et qui aiment notre culture et la respectent. Qu'ils soient les bienvenus, car eux nous enrichissent (pas les autres, consommateurs d'aides sociales, pleins d'amertume et victimes déclarées)

Répondre

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ
Sur le même sujet