Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 4
  • 0

Législatives 2024 - Oussama Laraichi (NFP) : "très proche de ma circonscription"

Dans la perspective des prochaines élections législatives, les 29 juin et 6 juillet 2024, lepetitjournal.com est allé à la rencontre des candidats. Oussama Laraichi, candidat du Nouveau Front Populaire pour la 1ère circonscription (Etats Unis et Canada), a répondu à nos questions.

oussamaoussama
Écrit par Léa Degay
Publié le 24 juin 2024, mis à jour le 3 juillet 2024

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Ingénieur spécialisé en sciences des données, je suis installé aux États-Unis depuis 2014. Après avoir quitté la France dans le cadre d'un Volontariat International en Entreprise (V.I.E.), j'ai vécu à Québec puis Portland et je réside aujourd'hui à Chicago avec ma famille. Titulaire d'un PhD en gestion des technologies, je suis marié et père de deux enfants. 

Engagé dans l'écologie politique depuis quinze ans, le début de mon parcours a été inspiré par les théoriciens de l'écologie politique, tels qu'André Gorz, Jacques Ellul et plus lointainement Hannah Arendt. J'ai d'abord rejoint Europe Écologie Les Verts (EELV) à Paris, avant de poursuivre mon engagement en Amérique du Nord. En 2021, je me suis présenté puis ai été élu au Conseil des Français de l'Étranger (CFdE) pour la circonscription consulaire de Chicago. J'ai ensuite été le suppléant de Florence Roger lors des législatives de 2022 et, à la fin de cette même année, j'ai été élu, aux côtés de Margaux Isler, à la tête d'EELV Hors de France, la fédération EELV pour les Français de l'étranger.

 

Pourquoi avez-vous souhaité vous présenter aux prochaines élections législatives ?

C'est dans la continuité de mon engagement que je me présente aujourd'hui dans l'espoir d'être élu député de la nation. Avec près de quinze années de militantisme derrière moi, j'ai eu la chance de mûrir, de me former et d'apprendre. De mes années parisiennes à mon engagement en tant qu'élu local à Chicago, jusqu'à mes responsabilités et mon engagement national au sein de mon parti, je suis aujourd'hui prêt à représenter mes compatriotes à l'Assemblée nationale. 

Après plus de dix ans de vie en Amérique du Nord, au plus proche d'un grand nombre de mes concitoyennes et concitoyens, en tant que travailleur, père de famille et élu, j'ai appris à connaître en profondeur les enjeux spécifiques des Français établis hors de France. En m'appuyant sur cette expérience, je me sens prêt à aller défendre les intérêts des Français d'Amérique du Nord à Paris. De plus, du fait de mon parcours et de mon identité, voir l'extrême-droite aux portes du pouvoir revêt pour moi un danger et une signification particulière, renforçant ma motivation pour mettre toute mon énergie dans ces élections.

 

Quel est votre rapport avec cette circonscription ?

Je suis très proche de ma circonscription et des électeurs qui la composent. J'ai eu la chance de vivre d'abord au Canada, puis sur la côte ouest des Etats-Unis et je suis à présent durablement installé à Chicago. Élu consulaire depuis 2021, je travaille dans ce carde en étroite collaboration avec les Français de la circonscription pour répondre à leurs préoccupations et besoins. Mon rôle de suppléant de Florence Roger lors des législatives de 2022 m'a permis de renforcer ces liens et de rencontrer des citoyens et des militants de toute la circonscription et de tous les bords politiques. À chaque étape de mon parcours politique, j'ai veillé à rester à l'écoute de chacun, à comprendre les défis de tous dans leur diversité, et à représenter leurs intérêts avec dévouement et passion. C'est cette proximité et cette compréhension profonde des enjeux locaux qui me poussent à me présenter aujourd'hui à ces élections législatives dans la première circonscription des Français établis hors de France pour les Etats-Unis et le Canada.

 

En quoi votre parcours est-il marqué par les préoccupations des Français·es de l'étranger ?

En partant pour les Etats-Unis pour travailler, j'ai suivi le chemin de tant d'immigrés avant moi. J'ai découvert de nouveaux horizons et de nouvelles opportunités professionnelles mais aussi une nouvelle forme d'engagement citoyen. Aujourd'hui, je partage les mêmes préoccupations que la très grande majorité de mes compatriotes installés en Amérique du Nord. En tant que père de famille souhaitant offrir un enseignement français à mes enfants,  en tant que citoyen du monde soucieux de la planète qu'on laissera aux générations futures et en tant que français aux USA qui ne souhaite pas qu'une forme locale de trumpisme haineux puisse gouverner la France dans trois semaines. 

 

Comment voyez-vous le mandat de député ?

C'est une image d'ingénieur qui me vient à l'esprit pour illustrer ce qu'est un député : un rouage démocratique essentiel, une pièce solidaire d'un ensemble qui fait avancer le collectif, tout en ayant sa singularité propre, celle de la voix des concitoyens et concitoyennes de son territoire. C'est pourquoi j'aurai deux boussoles : le contrat de législature du Nouveau Front Populaire et les besoins et solutions que me feront remonter la communauté française au Canada et aux USA. Je veillerai à maintenir un canal de communication direct et simple, en ligne et en présentiel avec les Français et Françaises d'Amérique du Nord, et poursuivrai le dialogue avec l'Assemblée des Français·es de l'Etranger.

 

Quels sont, selon vous, les défis qui attendent les Français·es de votre circonscription ?

Les tendances électorales sont claires. Les Françaises et Français de notre circonscription attendent de notre part que nous fassions barrage à l'extrême droite et que nous mettions en place la seule alternative possible à ce scénario catastrophique : un nouveau front populaire au pouvoir. Ensuite, nos concitoyennes et concitoyens souhaitent une plus grande inclusion dans la prochaine législature. C'est pourquoi je m'engage à faire en sorte qu'ils et elles soient partie prenante de toutes les transformations qui seront opérées. Enfin, dans la continuité de mon mandat d'élu local, je m'engage à continuer de répondre à leurs problématiques quotidiennes, que je vis moi-même : enseignement du français, accès aux services consulaires, fiscalité, etc.

 

Comment est organisée votre campagne et qui sont vos soutiens ?

L'union de la gauche au niveau national est le fruit d'une prise de responsabilité globale qui nous honore, nous, famille de la gauche. Cependant, il est important de rappeler que l'union de la gauche dans la circonscription est bien plus ancienne. Nous avons des groupes communs, notamment à l'Assemblée des Français de l'étranger, mais aussi localement dans nos lieux de résidence. 

Cette campagne éclair s'appuie sur ces réseaux et leurs militants. Très vite, nous nous sommes organisés et avons été rejoints par de nombreux soutiens spontanés, militants pour la première fois, ce qui montre la ferveur autour de notre mouvement. En plus de nos concitoyennes et concitoyens soucieux d'un avenir meilleur en France, nous pouvons aujourd'hui compter sur le soutien des parlementaires de gauche représentant les Françaises et Français de l'étranger : Mélanie Vogel, Mathilde Ollivier, Hélène Conway-Mouret et Yann Chantrel notamment.

 

Quels sont les axes de travail que vous souhaitez mener à bien si vous êtes élu ?

Sur le plan national, notre cap restera fixé par le programme du Nouveau Front Populaire. Nous allons décliner ses mesures de manière à ce que les Françaises et Français de notre circonscription en soient partie prenante et bénéficiaires. Nous nous engageons à les adapter et à les mettre en œuvre de manière à ce qu'elles répondent spécifiquement aux besoins de nos concitoyennes et concitoyens vivant à l'étranger, assurant ainsi leur inclusion active et leur soutien tangible dans toutes les transformations à venir.

Enfin sur un aspect plus local encore, nous nous engageons à répondre directement aux besoins des concitoyennes et concitoyens de la circonscription. Voici quelques-unes des initiatives que nous mettrons en place sur ce plan :

1. Création d'une plateforme d'échange citoyen : nous mettrons en place une plateforme d'échange citoyen pour faciliter la prise en compte des problématiques de nos concitoyennes et concitoyens dans la circonscription. Cette plateforme permettra une communication directe avec les élus, la soumission de propositions et la participation active aux discussions sur les sujets importants.

2. Renforcement des services consulaires : nous travaillerons à améliorer l'accès aux services consulaires, en réduisant les délais de traitement et en augmentant la disponibilité des services en ligne. Nous veillerons également à ce que les consulats soient mieux dotés pour répondre aux besoins spécifiques de nos compatriotes à l'étranger.

3. Amélioration de l'enseignement du français : nous soutiendrons le développement des programmes d'enseignement du français pour les enfants et les adultes, afin de préserver et de promouvoir notre langue et notre culture à l'étranger.

Soutien aux entreprises Françaises à l'étranger : Nous offrirons un soutien accru aux entrepreneurs français à l'étranger, en facilitant l'accès aux financements et en créant des réseaux de soutien pour promouvoir l'innovation et le développement économique en lien avec le maillage existant, à commencer par celui des conseiller du commerce extérieur de la France.

 

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions