Mardi 30 novembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Anne Genetet : « J’ai encore beaucoup d’énergie à apporter en tant que députée »

Par Damien Bouhours | Publié le 21/10/2021 à 17:26 | Mis à jour le 24/10/2021 à 10:47
La députée des Français de l'étranger, Anne Genetet

La députée de la 11e circonscription des Français de l’étranger, Anne Genetet, a souhaité faire un point d’étape sur son mandat de parlementaire. Quels sont ses projets après 4 ans au service des Français de l’étranger ?

 

 

« Je suis épanouie en tant que parlementaire » a déclaré Anne Genetet lors de la présentation d’un bilan d’étape de son mandat, le 21 octobre dernier. La députée des Français de la 11e circonscription des Français de l’étranger est en charge de la représentation à l’Assemblée nationale des Français de 49 pays d’Asie, d’Océanie et d’Europe orientale. « Depuis le premier jour de mon mandat, j’ai placé les Français à l’étranger au cœur de mon action parlementaire », souligne-t-elle. Comme elle le rappelle, la députée LREM a depuis le début voulu faire des Français à l’étranger des Français à part entière.

 

 

Quatre années marquées par la crise

La députée des Français de l’étranger a souligné le travail accompli depuis quatre ans par les élus de la majorité présidentielle, notamment pendant la crise sanitaire avec la création d’un plan de soutien d’urgence sans précédent, même si des améliorations sont encore à prévoir pour aider les entrepreneurs français à l’étranger. Ces quatre dernières années ont également permis une facilitation des démarches administratives des Français de l’étranger. « Nombreuses sont les décisions qui ont été prises ces dernières années, issues de mon Rapport sur la mobilité internationale des Français (2018) qui a fait l’objet d’une large concertation et de plus de 200 propositions. Il y avait beaucoup à faire afin de faciliter, corriger, améliorer la vie de nos compatriotes à l’étranger : protection sociale, relations avec l’administration… rien n’a été laissé au hasard. Il s’agissait, d’une part, de corriger ce qui n’allait pas, ou qui avait été délaissé par les majorités précédentes, et d’autre part faire de nouvelles propositions », précise également la parlementaire, en prenant l’exemple du lancement de la plateforme France Consulaire.

 

Anne Genetet est également revenue sur ses deux propositions de loi déposées à l’Assemblée : sur la lutte contre certaines dérives du volontourisme et en faveur des entreprises de droit local rattachées à la France « France Impact ».

Le rayonnement français à l’esprit

Si le temps des législatives et d’un nouveau mandat est encore loin, celui des présidentielles se rapproche. Anne Genetet soutiendra la candidature du président Emmanuel Macron et souhaite continuer son travail parlementaire. « J’ai encore beaucoup d’énergie à apporter en tant que députée », a-t-elle souligné. Et l’un de ses objectifs reste que la France puisse conserver sa place à l’international. Si Anne Genetet déplore la baisse des contributions françaises aux organisations internationales, elle insiste que le rayonnement de la France ne peut se passer de sa diaspora. Un travail qu’elle mène depuis deux ans avec le lancement de son Club France Initiative, un lieu de débat et de réflexion avec des acteurs de la mobilité internationale. Suite à de nombreuses conférences et consultations, un livre blanc sera publié d’ici la fin de l’année et versera au débat public des propositions fortes et originales pour contribuer à renforcer l'influence de la France sur la scène internationale.

 

Un autre beau cadeau sous le sapin pour les Français de l’étranger serait bien entendu de pouvoir passer les fêtes en France et ce sans encombres. « Je souhaite que les Français de l’étranger puissent profiter de leur séjour en France et que le retour de Noël se passe dans de bonnes conditions », a martelé Anne Genetet. Si pour le moment, la quarantaine est de rigueur pour les Français dont le vaccin n’est pas reconnu par l’Union européenne, la vaccination reste gratuite sur le sol français et les expatriés peuvent prendre rendez-vous même pendant leur quatorzaine. Les mineurs non-vaccinés, eux, auront accès gratuitement aux tests PCR et ce qu’elle que soit la raison invoquée.

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ