Dimanche 17 octobre 2021
TEST: 2271

Stéphane Vojetta: "Je me placerai dans la lignée de l’action de Samantha Cazebonne"

Par Vincent GARNIER | Publié le 07/10/2021 à 13:45 | Mis à jour le 08/10/2021 à 10:45
Photo : Entrepreneur et business angel, Conseiller des Français de l'étranger, ex-président des l'association des parents d'élèves du LF de Madrid, Stéphane Vojetta devient député pour la 5e circonscription des Français de l'étranger / DR
stéphane vojetta député des Français de l'étranger, 5e circonscription

Élue sénatrice des Français de l'étranger en septembre, Samantha Cazebonne passe la main à son suppléant, Stéphane Vojetta, qui prend officiellement ses fonctions ce jeudi 7 octobre. Ce dernier revient sur le sens qu'il donne à ce mandat et sur la manière qu'il compte le mener à bien.


Quelle est votre réaction suite à votre nomination en tant que député de la 5e circonscription des Français de l’étranger ?

C’est avant tout avec une grande motivation mais aussi avec fierté que je prendrai mes nouvelles responsabilités, et j’ai bien l’intention de mettre toute mon énergie au service des Français de la 5e circonscription des Français de l’étranger. 
Cette transition nous rappelle aussi l’importance du rôle de suppléant qui fait entièrement parti du paysage électoral. Celui-ci permet en effet d’assurer la continuité dans la représentation des Français si le-la députée élu-e était amené à assumer d’autres fonctions, comme c’est le cas ici. Ainsi que l’indique la loi de 2014 relative au cumul des mandats, une fois élue Sénatrice, Samantha Cazebonne est remplacée à l'Assemblée nationale dans son rôle de députée par "la personne élue en même temps qu'elle à cet effet". C’est donc pourquoi je suis désormais député de la nation en représentation des Français établis dans la 5e circonscription des Français de l’Étranger, qui regroupe l’Espagne, le Portugal, Andorre et Monaco. 

 

Cette transition nous rappelle aussi l’importance du rôle de suppléant qui fait entièrement parti du paysage électoral


Quand a lieu le passage de témoins, et selon quelle procédure administrative ? 

Si Samantha Cazebonne, élue le 26 septembre, est entrée en fonction au Sénat dès le 1er octobre, ce n’est que le 7 octobre pour que j’ai pu prendre mes fonctions en tant que député. En effet, il a d’abord fallu s’assurer qu’aucun recours n’avait été déposé contre l’élection sénatoriale. Une fois ce délai expiré, je suis devenu automatiquement député, et même si certains détails administratifs devront être réglés dans les prochaines semaines, c'est à partir d’aujourd’hui que je siège dans l’hémicycle. 

 

En tant que député, je m’engage d’ores et déjà à maintenir et développer mon implication auprès des Français de la circonscription, à rester à leur écoute et à poursuivre notre dialogue quotidien

Quels sont vos objectifs et priorités pour ce mandat ? 

En tant que député, je m’engage d’ores et déjà à maintenir et développer mon implication auprès des Français de la circonscription, à rester à leur écoute et à poursuivre notre dialogue quotidien. Cette implication et ce dialogue se sont déjà manifestés depuis mon élection au printemps dernier comme Conseiller des Français de l’Étranger pour la circonscription de Madrid

Mais je serai également présent à l’Assemblée Nationale lors des sessions parlementaires et des travaux en commission afin d'assumer le travail législatif qui m’incombe et nous concerne tous. Je compte par exemple être très attentif au projet de loi de finance 2022 et aux possibles projets de loi qui affecteront notre réseau d’enseignement à l’étranger. 

Quant à mes priorités, je me placerai logiquement dans la lignée de l’action de Samantha Cazebonne et resterai fortement impliqué sur tous les sujets qui ont trait à l’enseignement français à l’étranger -notamment l’évolution des réseau AEFE et FLAM, ainsi que sur les problématiques de transition écologique. 

Trois autres grands thèmes vont structurer mon action auprès des Français de la circonscription et des acteurs (associatifs et autres) qui animent notre communauté : proximité, solidarité, emploi et entrepreneuriat
J’ai d’ailleurs déjà en tête des projets concrets dans chacun de ces trois domaines, projets sur lesquels je reviendrai prochainement. 

Enfin, en ce qui concerne la proximité, je vais continuer sur la lignée de mon travail de conseiller consulaire, étant convaincu de la nécessité de rapprocher les Français établis hors de France de leur administration et de leurs élus en prenant en compte leurs nouvelles habitudes de communication. Je l’ai par exemple déjà mis en œuvre avec la création d’un canal WhatsApp qui satisfait ses nombreux utilisateurs et j’ai l’intention d’étendre ce dispositif à l’échelle de la 5e circonscription. 

 

stephane vojetta et francis huss
En compagnie de Francis Huss, numéro 3 sur la liste consulaire "Ensemble Pour TOUS les Français d’Espagne" / DR

 

Je vais me consacrer à 100% à ce mandat de député et que je ne vais donc maintenir aucune autre activité professionnelle ou associative en parallèle


Comment pensez-vous vous organiser pour couvrir les exigences du mandat ?

Tout d’abord, je tiens à souligner que je vais me consacrer à 100% à ce mandat de député et que je ne vais donc maintenir aucune autre activité professionnelle ou associative en parallèle durant la période de mon mandat. 
En termes d’organisation, Samantha Cazebonne et moi continuerons -comme dans le passé- à travailler ensemble. Elle continuera à répondre aux sollicitations des Français de la circonscription depuis le Sénat, et je ferai de même de mon côté, en nous coordonnant. 

 

Je suis en train de mettre en place une équipe d’attachés parlementaires expérimentés

Je suis en train de mettre en place une équipe d’attachés parlementaires expérimentés, qui offrira là aussi une continuité avec le travail de Samantha. Certains de ses collaborateurs intégreront même mon équipe, afin de garder une cohérence et faciliter le suivi des dossiers. Nous formerons un groupe focalisé aussi bien sur la circonscription que sur le travail à l’Assemblée. La majorité de mes collaborateurs parlementaires sera basée dans la circonscription -en Espagne et au Portugal- afin de maintenir cette proximité avec nos concitoyens. 

 

La capitale espagnole au centre géographique de la circonscription me permettra de me déplacer facilement à la rencontre de tous nos concitoyens

Par ailleurs, je l’ai déjà dit souvent, je me considère chanceux de vivre à Madrid. C’est encore plus vrai maintenant car la place de la capitale espagnole au centre géographique de la circonscription me permettra de me déplacer facilement à la rencontre de tous nos concitoyens. J’ai en effet la ferme intention d’être présent sur le terrain afin d’informer et d’écouter les Français, de travailler avec tous les Conseillers des Français de l’Étranger et les acteurs locaux qui le souhaiteront, et d’appuyer des initiatives associatives, d’entraide sociale, entrepreneuriales, ou encore éducatives. 

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet