Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

2e édition du Mobile Film Festival Africa : talents panafricains, à vos téléphones !

Mobile Film Festival Africa de retourMobile Film Festival Africa de retour
Écrit par Sophie Sager
Publié le 8 mars 2023, mis à jour le 8 mars 2023

Le Mobile FIlm Festival Africa, un festival panafricain censé révéler et accompagner les jeunes étoiles montantes du cinéma est de retour pour sa deuxième édition sur le continent le plus jeune du monde avec Gad Elmaleh comme président du jury.

 

Après le succès de la 1e édition panafricaine en 2021, le Mobile Film Festival est de retour en 2023 pour révéler de nouvelles étoiles montantes du cinéma. Les règles sont simples: 1 Mobile, 1 Minute, 1 Film. L’appel à projets est lancé depuis le 14 février jusqu’au 4 avril 2023. La sélection officielle se fera du 3 au 31 mai 2023 et la remise des prix en présence d’un jury d'exception aura lieu le 8 juin 2023 au Cinéma Renaissance de Rabat. 

 

 

 

Direction l’Afrique pour l’édition 2023 du Mobile Film Festival

Le fondateur du festival, Bruno Smadja, le dit lui-même “parce que les histoire africaines doivent être racontées par des Africains pour un public africain. Soutenons la jeune création cinématographique partout en Afrique.” Le Mobile Film Festival existe depuis 2005 et a toujours mis à l’honneur l’élimination des contraintes économiques, par l’utilisation d’un simple téléphone pour produire son film d’une minute et espérer faire partie de la sélection des finalistes. L’inscription au festival est, elle, gratuite. 

 

 

 

 

Le continent africain s’imposait comme évident en 2021 et c’est encore le cas cette année: continent jeune qui a opéré sa révolution digitale autour du mobile, il fallait révéler les talents trop peu mis en lumière.

 

Tout ce qu’il faut pour participer: vivre sur le continent africain. 

 

Le thème des productions est libre et les sujets pourront même être mis en avant dans la langue que vous voulez, langue officielle ou dialecte. Les films seront par la suite sous-titrés en français, anglais, arabe et portugais.

 

 

La 1e édition avait reçu 500 films en provenance de 38 pays africains. La sélection officielle, composée d’une cinquantaine de films, est toujours visible en ligne sur les réseaux sociaux du festival. Le Grand Prix Africa avait été attribué au film sénégalais, “Je suis Liberté” par Marcel Moussa Diouf. La production du film avait été aidée par 10000€ grâce au Mobile Film Festival. Le film sera tourné courant 2023.

 

Les prix à la clef peuvent permettre de lancer la production d’un film et en parallèle la carrière d’un jeune talentueux et désireux de se professionnaliser dans le cinéma. 46000$ de bourses seront remis aux lauréats: 10000$ pour le Grand Prix Africa, 10000$ pour le Grand Prix Maroc, 5000$ pour le Prix du Film francophone, 5000$ pour le prix ACP-Ue Culture, 5000$ pour le prix du Scénario, 5000$ pour le Prix de la réalisatrice, 5000$ pour le prix du film documentaire et 500$ pour les prix de la meilleure actrice et du meilleur acteur. 

 

Gad Elmaleh, président du jury du Mobile Film Festival

 

 

Autre atout de ce festival du film: le jury. Présidé cette année par Gad Elmaleh, il comprend aussi des réalisatrices et réalisateurs africains. 

 

Cette année, je trouve que tendre la main aux jeunes talents africains permet d’aller encore plus loin dans le concept et d’aider des jeunes qui ont moins de possibilités d’exprimer leur talent.

Lepetitjournal.com a eu le plaisir de pouvoir échanger avec l’humoriste à ce sujet. Il déclare “J’ai été passionné par le projet de Bruno Smadja, le fondateur du Mobile Film Festival. C’est un exercice qui est à la fois très accessible et à la fois très difficile, parce qu’en une minute, il faut montrer son regard de réalisateur. Le festival a donné naissance à des metteurs en scène qui ont fait des longs métrages par la suite. Cette année, je trouve que tendre la main aux jeunes talents africains permet d’aller encore plus loin dans le concept et d’aider des jeunes qui ont moins de possibilités d’exprimer leur talent. En tant que Marocain et Nord-Africain, j’ai été très touché. C’est une vraie richesse, je vais découvrir des films incroyables et j’ai très hâte.”

 

 

Donc, si vous vivez sur le territoire africain, êtes passionné par le cinéma et avez besoin d’un coup de pouce pour vous aider à vous lancer, proposez votre projet d’une minute au Mobile Film Festival.

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024