TEST: inter

DAEFLE : Formez-vous à distance pour devenir professeur.e de FLE !

Par Article Partenaire | Publié le 05/08/2019 à 17:00 | Mis à jour le 05/08/2019 à 17:06
fromation professeur distance

Vous êtes intéressé.e par l’enseignement du français langue étrangère ? Le DAEFLE est une formation proposée par l’Alliance Française Paris Ile-de-France, en partenariat avec le CNED, qui vous donne la possibilité de vous former, à distance, à votre rythme, au métier de professeur.e de FLE. Didier Desseux, responsable du service formation professionnelle à l’Alliance Française Paris Ile-de-France, nous en dit plus.

 

Une formation à distance, accessible à tous

 

L’Alliance Française Paris Ile-de-France propose deux formations pour accéder au métier de professeur de FLE : le DPAFP-FLE (Diplôme Professionnel de l’Alliance Française Paris Ile-de-France), qui se déroule en présentiel, à Paris, sur 5 mois et qui accueille 20 stagiaires par an, et le DAEFLE (Diplôme d’Aptitude à l’Enseignement du Français Langue Étrangère), qui se déroule à distance, sans restriction de place, sur au moins 10 mois, avec le CNED. 

 

« La formation DAEFLE que nous proposons est très adaptée à des profils d’expatriés qui souhaitent s’engager dans une nouvelle voie professionnelle dans leur pays d’accueil. », explique Didier Desseux.

 

Quels que soient votre pays d’expatriation et votre situation professionnelle, vous pouvez accéder à la formation, à la seule condition de réussir le test d’accès. Ce test se réalise en ligne, et a pour objectif de valider le niveau de français des futurs apprenants. 

 

« Une fois inscrit, le stagiaire peut ensuite réaliser la formation à son rythme, sur un an, 2 ans, voire sur 3 ou 4 ans si besoin. Le stagiaire étudie entièrement à distance, et n’a jamais besoin de se rendre en France. A l’issue de sa formation, il lui suffira de s’inscrire dans le centre le plus proche de son pays d’accueil pour passer l’examen final. Il existe en effet plus de 250 centres de passation dans le monde.»

 

Des contenus orientés vers la pratique de classe

 

Le DAEFLE est composé de 6 modules distincts, qui mettent l’accent sur la pratique et la mise en situation, comme l’explique Didier Desseux :

 

« Les contenus sont orientés vers des problématiques d’animation de classe. Par exemple, le module “Observation et guidage de classe”, propose des vidéos montrant des techniques d’animation, pour apprendre à rendre une classe plus dynamique, et décrit des techniques en lien avec l’organisation des espaces et les différentes interactions possibles selon les activités proposées. Cette formation se veut très pratique. »

 

Afin de faciliter l’apprentissage à distance en toute autonomie, une plateforme en ligne est mise à disposition des stagiaires, qui ont ainsi accès à un espace d’échange, et disposent d’un accompagnement personnalisé : 

 

« La plateforme permet aux inscrits d’échanger entre eux et de poser des questions. Ils disposent aussi d’un tutorat méthodologique et disciplinaire, lié à chaque module, et assuré par des formateurs. Des activités sont également proposées sur la plateforme, en individuel ou en groupe, en complément des cours. »

 

Des débouchés et spécialisations variés

 

A l’issue de sa formation, et à condition d’avoir validé les 6 modules qui la composent, le stagiaire peut s’inscrire à l’examen final, dans l’un des centres de passation de son choix, partout dans le monde. S’il réussit l’examen, il a alors la possibilité de travailler dans de nombreuses structures (centres culturels, Instituts français, Alliances Françaises, écoles de langues, universités, entreprises…), et avec différents publics, grâce au module de spécialisation au choix : enseigner le FLE aux enfants, à des professionnels, ou à des publics peu ou pas scolarisés.

 

« Le DAEFLE est un diplôme professionnel d’établissement privé, qui est reconnu au sein du réseau. Après la formation, il est possible de suivre des stages pédagogiques (comment enseigner la phonétique, gérer l’interculturalité, proposer une approche plus ludique de la langue, comment travailler la grammaire autrement…). Ces stages permettent à l’enseignant de continuer à se former tout au long de sa carrière. »

 

Le DAEFLE est aussi l’occasion pour des expatriés de vivre une expérience humaine très valorisante au sein de leur pays d’expatriation :

 

« Enseigner le FLE à l’étranger est une expérience très riche, qui permet d’être au plus près de la société dans laquelle on vit et de mieux comprendre les différences culturelles. Cela permet aussi de mieux comprendre sa propre langue, et de la percevoir autrement. C’est un métier qui demande de grandes capacités d’écoute, et où il faut savoir faire preuve de psychologie pour gérer les différentes sensibilités mai aussi être très méthodique dans son approche de l’enseignement de la langue. », conclut Didier Desseux, responsable du service formation professionnelle à l’Alliance Française Paris Ile-de-France.

 

Vous êtes intéressé.e par le DAEFLE ? Inscrivez-vous avant le 30 août pour passer le test d’accès en ligne, et commencez votre formation dès janvier 2020 !

Sur le même sujet

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique