Lundi 27 septembre 2021
TEST: 2248

Phnom Penh - Alice nous ouvre les portes de son atelier

Par Virginie Vallée | Publié le 25/11/2020 à 06:58 | Mis à jour le 25/11/2020 à 11:15
Alice Varini Joalier Phnom Penh

L’atelier. d’Alice bouge à PP.

Alice Varini accueille ses clients dans la bonne humeur et la simplicité dans un lieu qui lui ressemble. L’atelier est ouvert au public tous les après-midi du lundi au samedi depuis un mois.

 

Pour accéder à l’atelier de joaillerie d’Alice Varini il faut tout d’abord traverser Bliss Spa. Première rupture avec le bruit et la chaleur écrasante de la rue 240. Une douce odeur de plantes médicinales et le clapotis de la fontaine accompagnent le visiteur jusqu’à l’atelier au premier étage.Le lieu est ensoleillé, chic, les meubles ont été dessinés par la créatrice.

J’ai tellement rêvé de cet endroit, j’ai pris le temps de l’imaginer et de le créer à mon image

 explique la jeune femme.

Les collections sont exposées derrières des vitrines chinées dans les dépôts-ventes de la capitale. « Recycler, circuit-court, authenticité" sont des aspects essentiels de sa personnalité et de celle du lieu. Solidaire aussi. La jeune femme n’hésite pas à consacrer un espace pour exposer les bijoux d’un ami dans un coin ou à fournir à un autre artisan des liens pour mettre en valeur ses bijoux. « Il faut bien s’entraider ».

Elle a d’ailleurs commandé un sapin en rotin de la compagnie MANAVA basée à Siem Reap parce qu’il s’agit d’une création unique, durable plus écolo qu’un sapin synthétique. Les pierres utilisées par Alice viennent d’ailleurs essentiellement du Cambodge.

Alice Varini Joalier Phnom Penh

Le parcours d’Alice commence dans les ateliers du créateur Swarovski chez qui elle suit une formation en alternance puis où elle travaille un an avant de répondre à une offre des artisans d’Angkor à Siem Reap. C’est par la suite  qu’elle se découvre un intérêt pour les pierres au point de se former en gemmologie et de devenir une spécialiste.

Les bijoux créés à partir des pierres sont uniques. « Jamais deux clientes auront le même bijou car chaque pierre est unique par sa forme, sa couleur, sa taille » rappelle la gemmologue. Au départ d’une création il y a une pierre ou un lot de pierres qui peuvent inspirer un thème.

Les trois collections de bijoux exposées mettent à l’honneur les femmes que la créatrice admire.

La première imaginée par Alice lorsqu’elle a décidé de créer sa propre marque rendait hommage à la princesse Bopha « Alors que je commençais les allers-retours entre Siem Reap et Phnom Penh pour m’installer dans la capitale, je traversais les campagnes et je trouvais que toutes les femmes ressemblaient à des princesses et les toits des maisons m’inspiraient les coiffes des danseuses apsaras, autres princesses mythiques » raconte Alice.

Hélas, la véritable princesse est décédée au moment où la collection était enfin prête. Par respect, Alice a différé la présentation de sa collection puis le Covid est arrivé ce qui a encore repoussé sa sortie. 

Alice Varini Joalier Phnom Penh

La collection Siahua, qui signifie « petite fleur » en chinois, a été inspirée par une amie sino-khmer, toujours souriante et positive. Des pierre plus petites  entourent une pierre plus grosse pour former un bouquet de fleurs.

Alice Varini Joalier Phnom Penh

La collection Adana a été soufflée par le tableau de son amie Adana Mam Legros exposé dans l’atelier. Trois pierres alignées qui se ressemblent mais toutes différentes  représentent le passé, le présent et le futur.

Alice Varini Joalier Phnom Penh

Aujourd’hui la jeune femme monte son atelier de création de bijoux à Phnom Penh et anime des ateliers de gemmologie pour partager sa passion. « À l’approche de Noël j’ai moins de temps pour les ateliers . Je peux toutefois en organiser à la demande s’il y a trois participants minimum. J’ai d’autres projets pour janvier avec l’organisation d’ateliers de création de bracelet ou encore des ateliers pour apprendre à dessiner son propre bijou », confie l’entrepreneuse.

 

Si la chaleur et le grand soleil font oublier à certains l’approche imminente des fêtes, Alice Varini quant à elle est déjà dans l’ambiance. « Le week-end prochain j’enchaine deux marchés, Samaï, dans les locaux de la distillerie le 28 novembre et Cambodian Fair organisé par l’AEFC le lendemain. Suivront Odom Market le 6 décembre et CULT au Sofitel le 13  décembre» .

Alice Varini Joalier Phnom Penh

Cliquez ici pour suivre Alice sur Facebook, Instragram

Creation Accredited Gemologist, Designer and Founder of Alice Varini Jewelry1st Floor of BLISS SPA#31, Oknha Chhun St. 240, Phnom Penh

+855 081 781 233 varini.alice@gmail.com

 

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir