Hun Sen envoie ses gardes du corps replanter la forêt de Phnom Tamao

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 18/08/2022 à 05:35 | Mis à jour le 18/08/2022 à 05:53
déforestation cambodge

 

Plus de 1.000 membres de l'unité des gardes du corps et 113 machines ont été déployés pour aider à reboiser les 530 hectares de terres défrichées de la forêt de Phnom Tamao.

 

Au début du mois, environ 500 hectares de la forêt ont été rasés, une semaine seulement après que le terrain ait été privatisé et cédé à des promoteurs pour y construire une nouvelle ville satellite.

La zone, située à environ une heure de route de Phnom Penh, s'étend sur plus de 2 000 hectares et abrite un centre de sauvetage de la faune sauvage géré par l’ONG Wildlife Alliance sur environ 400 hectares.

 

Au milieu d'un tollé provoqué par la déforestation, le Premier ministre Hun Sen a annoncé qu'il annulait le projet et a ordonné le reboisement des terres. La zone forestière du Centre de sauvetage de la faune de Phnom Tamao deviendra une zone de protection naturelle et personne ne pourra y toucher, a-t-il annoncé hier soir dans un message vocal diffusé sur les réseaux sociaux.

Il a ajouté que l'unité de gardes du corps replantera la forêt en utilisant des arbres d’essence précieuse ou des espèces de qualité supérieure.

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité francophone du Cambodge, pensez à vous abonner à notre lettre d’information en cliquant sur ce lien. Précisez bien : l’édition du Cambodge et hop le tour est joué.

À bientôt.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale