Les fortes pluies perturbent la culture du riz

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 30/05/2022 à 18:30 | Mis à jour le 30/05/2022 à 09:15
Photo : AKP
Forte pluies cambodge AKP

Habituellement au Cambodge, la saison des pluies s’étend approximativement de mi avril  à octobre, et suit grosso modo une courbe qui va crescendo, de rares pluies sous forme d’orages en avril mai et des pluies plus continues en septembre et octobre.

 

climate-graph

 

Mais cette année, a déjà vu de fortes précipitations et cette imprévisibilité du temps perturbe les plantations. 

 

Les agriculteurs retardent leurs semis

 

Ainsi, les agriculteurs de la province de Siem Reap par exemple retardent les plantations pour éviter que leurs cultures ne soient endommagées.

Là bas, selon un rapport du département provincial de l'agriculture, ce sont 425 millimètres de pluie qui sont tombés jusqu'à présent sur la province, contre 122 millimètres à la même période en 2021, soit près de quatre fois plus qu'il y a un an.

 

Red Than, une agricultrice qui cultive deux hectares de riz dans le village de Kriel Pong, a déclaré à Cambodianess que cette année, il pleut tellement qu'elle et les autres agriculteurs de sa région ont à peine pu planter du riz, et qu’en plus, le riz planté a été endommagé par la pluie.  

 

Cette année, il y a plus de précipitations que l'année dernière. Cultiver est  donc très difficile ", a déclaré Than. Cette année... cela fait maintenant cinq mois que la saison des semis à débuté et je n'ai pas encore commencé.

 

Les conseils des autorités

 

Le 24 mai, les autorités provinciales de l'agriculture, Siem Reap ont publié un avis invitant les agriculteurs à accélérer le labourage et la plantation du riz, car la pluie qui continue de tomber peut entraîner des inondations.

Elles ont également conseillé aux agriculteurs de préparer des semences de riz pour les replanter au cas où leurs champs seraient inondés et leur première plantation endommagée. 

 

"Préparez bien le terrain et soyez prêts à pomper l'eau des champs lorsque la pluie s'arrête, ainsi qu'à labourer et à cultiver les cultures à temps", indique l'avis.  

 

Pour le riz en eau profonde qui ne peut être semé, le ministère recommande aux agriculteurs de passer au repiquage, de réduire la quantité de semences de riz et d'utiliser des engrais naturels au lieu d'engrais chimiques.

 

Les aléas de la météo

Au cours des dernières années, la province de Siem Reap a connu des sécheresses prolongées. En 2021, plus de 14 000 hectares de rizières avaient été endommagés à cause du manque de pluie dans la province.

 

Et cette année, ce sont les averses qui affectent les cultures. Selon le ministère des Ressources en eau et de la Météorologie, les agriculteurs ne doivent pas  s’attendre à ce que les récoltes de riz augmentent cette année, car les fortes pluies devraient durer jusqu'à la fin de la saison, c'est-à-dire vers le mois de septembre environ.

 

 

Chhum Chanta

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale