Dimanche 19 septembre 2021

L’échec de la production de pétrole au Cambodge

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 03/08/2021 à 19:00 | Mis à jour le 04/08/2021 à 10:59
Photo : credit-krisenergy
Offshore au large du cambodge

Le Premier ministre cambodgien a déclaré dimanche que la première tentative d'extraction de pétrole faite par le royaume est un "échec".

 

"Le 29 décembre, nous avons annoncé l‘extraction de la première goutte de pétrole - peut-être est-ce maintenant un échec", a déclaré dimanche le Premier ministre cambodgien, selon l’AFP.

Fin décembre 2020, Hun Sen avait annoncé que le pays avait extrait pour la première fois du pétrole dans ses eaux territoriales, situées dans le Golfe de Thaïlande qui, selon des experts, recèle d'importants gisements.

 

Un production de pétrole bien inférieure aux prévisions

La société KrisEnergy, basée à Singapour, qui exploitait le champ pétrolier Apsara au large de Sihanoukville, a annoncé le 4 juin qu'elle avait demandé sa mise en liquidation. La société a déclaré à l'époque que la production était restée inférieure à la moitié de son estimation initiale de 7 500 barils par jour depuis le début de la production le 29 décembre 2020, ce qui l'empêchait de rembourser ses dettes.

"En fin de compte, on a extrait un millier de barils par jour", a déclaré Hun Sen. "Et maintenant, la société est en faillite".

 

L’arrêt de l’exploitation pétrolière est une désillusion pour le Cambodge

La demande de liquidation de KrisEnergy a probablement été une grande déception pour le Premier ministre. Lorsque le champ pétrolier était entré en production à la fin de l'année dernière, il s'est enthousiasmé sur Facebook : "A l'approche du Nouvel An 2021, nous avons un grand cadeau pour notre nation - c'est le premier pétrole produit dans notre pays."

La première goutte de pétrole extraite a été déposée dans un musée à l'intérieur du Win Win Mémorial. Ironiquement, l'événement a eu lieu cinq jours seulement après que KrisEnergy a déposé son bilan. Hun Sen était absent de la cérémonie.

 

Ceremonie portant la première goutte de petrole cambodgien au memorial Gagnant Gagnant a été installé par le ministre de l'énergie et des mines Suy Sem et Tea Banh, ministre cambodgien de la défense
La première goutte de pétrole cambodgien au mémorial Win Win a été installé par le ministre de l'énergie et des mines Suy Sem et Tea Banh, ministre cambodgien de la défense

 

Le gouvernement avait estimé en 2017 que les recettes pourraient s'élever à au moins 500 millions de dollars.

 

Les champs pétrolifères dans le golfe de Thaïlande.

Le rêve du Cambodge de devenir un producteur de pétrole va-t-il s'évanouir à la suite de l'échec du projet de champ pétrolifère d'Apsara ? La réponse se trouve peut-être dans les eaux autour de la frontière maritime non définie avec la Thaïlande.

Les deux pays revendiquent la souveraineté sur une vaste zone de 26 400 km² à l'ouest du champ pétrolifère d'Apsara, situé dans la partie centrale du golfe de Thaïlande. Ils ont accordé séparément des droits d'exploitation du pétrole et d'autres ressources à des entreprises dans cette zone.

Parmi les entreprises étrangères ayant obtenu des droits d'exploitation, on trouve de grands noms tels que la société pétrolière américaine ConocoPhillips, le géant anglo-néerlandais de l'énergie Royal Dutch Shell, Chevron et la société pétrolière française Total.

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir