Le Cambodge lance des formations gratuites en pâtisserie 

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 16/05/2022 à 18:30 | Mis à jour le 16/05/2022 à 12:25
Photo : Contribution siemreapoise au débat entre pains au chocolat et chocolatines
Contribution siemreapoise au débat entre pain au chocolat et chocolatine

Le ministère du Tourisme met en place une formation en ligne et en présentiel gratuite en pâtisserie. Ces cours débuteront le 3 juin et seront ouverts à toute personne intéressée

 

Cette formation en boulangerie vise à fournir des compétences supplémentaires à ceux qui souhaitent travailler dans l'industrie alimentaire. Les cours auront lieu tous les vendredis pendant 10 semaines consécutives.

 

Kim Punleu, responsable adjoint du département de la formation professionnelle du tourisme, a déclaré que cette formation apprendrait aux élèves à faire des biscuits, des beignets, des gâteaux et des croissants.

Le ministère ouvre la formation à deux lots différents, soit environ 300 étudiants au total. En raison de la pandémie de COVID-19, les cours de pâtisserie seront dispensés à la fois en ligne et en personne.

 

"Avec la coopération de la société Wilmar, nous ouvrons des classes physiques pour 20 étudiants au 3e étage du bâtiment d'Exchange Square", a-t-il déclaré. "Mais l'espace est petit et nous ne pouvons pas accueillir tout le monde à l'intérieur, c'est pourquoi nous devons aussi proposer des cours en ligne."

Punleu a ajouté que les étudiants auront à passer un examen final pour obtenir un certificat après avoir terminé le cours.

Jusqu'à présent, nous avons reçu 20 candidatures de personnes aux profils variés : étudiants, employés d'entreprises privées ou propriétaires de petites entreprises. Comme la formation ne prend qu'un jour par semaine, il est facile pour des personnes de profils différents de venir apprendre sans trop amputer leur temps professionnel ou d'étude.

 

La restauration est point crucial de l'offre touristique

 

Pour Chhay Sivlin, présidente de l'Association cambodgienne des agents de voyage, la restauration joue un rôle essentiel dans le secteur du tourisme.  Il serait formidable que le Cambodge puisse fournir non seulement de la nourriture khmère, mais aussi de la nourriture occidentale, car c’est ce que  les visiteurs internationaux aiment aussi manger.

Elle a expliqué que, malgré le ralentissement de l'industrie du tourisme dû à la pandémie de COVID-19, le ministère du tourisme avait ouvert de nombreux cours virtuels et physiques pour former les Cambodgiens afin d'améliorer leurs capacités en matière d'accueil.

"C'est formidable de former les populations locales en cuisine. Dans un avenir proche, les touristes internationaux pourront déguster des plats délicieux partout dans le pays, dans les villes comme dans les zones rurales", a-t-elle déclaré.

 "La nourriture est très importante dans le tourisme. Si certains visiteurs internationaux se sentent à l'aise avec la nourriture locale, d'autres ne le sont pas. C'est pourquoi le Cambodge doit être capable de répondre aux besoins de chacun, en fonction de ses goûts personnels, ou de sa culture et de ses croyances ».

 

Modalité d'inscriptions

Le cours de formation en boulangerie débutera le 3 juin et sera divisé en deux lots différents.

 

 Les personnes intéressées peuvent contacter le département de la formation professionnelle du ministère du tourisme au 078-899-919 ou au 096-495-2791.

 

 Le public peut également suivre la formation à la boulangerie en ligne. Les participants doivent s'inscrire sur le site https://www.tptd.org et étudier en ligne tous les mercredis de 9 h à 10 h et de 14 h 30 à 16 h 30.

 

traduit avec l'aimable autorisation de Cambodianess afin de permettre au public francophone d'y avoir accès.

 

Reste à savoir si les formateurs apprendront à leurs élèves à préparer de délicieux pains au chocolat ou de banales chocolatines...

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale