Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pénurie d’électricité : le Cambodge loue un navire-générateur turc

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 31/03/2019 à 20:00 | Mis à jour le 31/03/2019 à 20:00
Photo : Le premier ministre Hun Sen signe l'accord de location d'un navire générateur d'électricité turc. Crédits : AKP
hun_sen_signature_navire_generateur

Le gouvernement cambodgien a annoncé vendredi 29 mars qu'il allait louer un navire générateur d'électricité turc afin de pallier l'actuelle pénurie d'électricité dans le pays.

Vendredi 29 mars, le premier ministre cambodgien Hun Sen a annoncé avoir conclu un accord avec le gouvernement turc pour la location d’un navire-centrale afin d’alimenter le pays en électricité et faire face à la pénurie qui touche actuellement le Cambodge. L’apport de ce navire générateur électrique devrait se situer aux alentours de 200 mégawatts.

Ces bateaux-centrales électriques ont à leur bord des générateurs fonctionnant au diesel ou au gaz. Une fois raccordés au réseau électrique local, ils sont en mesure d’alimenter un pays en électricité. Il s’agit de solutions de secours fréquemment utilisées dans les pays en développement.

Les centrales hydroélectriques cambodgiennes sont la principale source d’électricité nationale. Selon le ministère des mines et de l’énergie, les barrages hydroélectriques fournissaient en 2018 près de 50% de la production locale en énergie électrique avec une production annuelle de 1329 mégawatts. Le manque de précipitations auquel fait actuellement face le pays est donc la principale cause de cette pénurie, les centrales hydroélectriques ne pouvant fonctionner normalement.

La pénurie d’électricité que le Cambodge traverse depuis près de deux semaines est estimée à 400 mégawatts et devrait se poursuivre jusqu’en juin. Le navire-centrale turc devrait donc aider à pallier le problème, du moins dans la région de Phnom Penh qui représentait en 2014 67% de la consommation nationale d’électricité.

Le Cambodge compte également importer plus d’électricité depuis les pays voisins comme la Thaïlande, le Laos ou le Vietnam. Le Laos et la Thaïlande ont accepté de venir en aide au royaume à hauteur d’un apport de 40 mégawatts.

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Sabay Nas sam 06/04/2019 - 09:49

Beaucoup de pays qui ont très peu de soleil sont en train de développer des moyens pour exploiter l'énergie solaire quant au Cambodge,l'ensoleillement se fait presque toutes les saisons ,pourquoi ne cherche t-on pas profiter de l'énergie naturelle pour des besoins du peuple?

Répondre

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.