Dimanche 9 mai 2021

Littérature indienne : 74 ouvrages traduits en français à découvrir

Par Catherine Simonnet | Publié le 26/08/2020 à 12:49 | Mis à jour le 03/12/2020 à 16:32
livre inde culture histoire francais

Pour les 74 ans de l'indépendance de l'Inde, la rédaction a lancé une série bi-mensuelle intitulée : Littérature indienne. Tous les quinze jours, nous vous avons proposé tout au long de l'année 2020, cinq titres d'auteurs indiens ou sur l'Inde que vous pouvez lire en français. Retrouvez toutes les sélections ici :

 

Littérature indienne 1 : Le tigre blanc" et plus

Littérature indienne 2 : "Un garçon convenable"  et plus

Littérature indienne 3 : "Le livre de Rachel" et plus

Littérature indienne 4 : "Le palais des illusions" et plus

Littérature indienne 5 : "Shalimar le clown" et plus

Littérature indienne 6 : "Aucun dieu en vue" et plus

Littérature indienne 7 : sept albums indiens pour petits et grands

Littérature indienne 8 : “De la forêt” et plus

Littérature indienne 9 : “Comme la pluie qui tombe sur la terre rouge”

Littérature indienne 10 : “Vanity Bagh” et plus

Littérature indienne 11 : “Kala Ghoda, Poèmes de Bombay” et plus

Littérature indienne 12 : “Le colis” et plus

Littérature indienne 13 : “Les voix de la partition Inde-Pakistan”

Littérature indienne 14 : LIVRES POUR ENFANTS & ADOS CURIEUX

 

Bonne lecture

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Indien de Bombay mer 30/12/2020 - 11:52

C'est tres utile vos reflexions et critiques sur les romans et livres Indiens. J'en decouvre grace a vous. Merci beaucoup. J'espere que cette serie continue repandre.

Répondre

Vivre en Inde

HISTOIRE

La vie tumultueuse du dernier Nizam d’Hyderabad

Héritier du Nizam d’Hyderabad, Mukarram Jah a préféré mener une vie d’errance entre l’Inde, l’Australie et la Turquie. Sa fortune fait aujourd'hui l’objet de procès entre ses enfants et ses créanciers

Expat Mag

Rio de Janeiro Appercu

Rio de Janeiro: scène de guerre dans la favela du Jacarezinho

25 morts dont 1 policier : c’est de loin l’opération la plus meurtrière menée par la police civile de l’État de Rio de Janeiro dans une favela. Une opération normalement interdite par la Cour Suprême.