Réouverture de l'Alliance Française de Siem Reap

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 31/12/2021 à 18:30 | Mis à jour le 01/01/2022 à 11:07
Gilbert palaoro reouverture de l'alliance Française de Siem Reap

Huit mois après avoir été mise en sommeil, l’Alliance Française de Siem Reap rouvre ses portes et se prépare à accueillir de nouveaux étudiants à partir du 10 Janvier.

 

Les effets de la crise qui ont touché Siem Reap depuis deux ans, ont contraint l’Alliance Française à se mettre en sommeil depuis mars 2021.

Maintenant le pays réouvre ses portes et l'activité touristique redémarre timidement. la ville a profité de ces temps difficiles pour se refaire une beauté. L’économie et les écoles ont retrouvé leurs élèves, l’Alliance Française de Siem Reap (AFSR) , la belle endormie, sort de son sommeil.

Nous avons rencontré Gilbert Palaoro, son nouveau directeur, afin d’échanger sur l’avenir.

 

Bonjour Gilbert, vous reprenez le poste de directeur de l'Alliance, avant de nous parler de vos objectifs, pouvez-vous nous confier quel a été votre parcours ?

 

Après 20 années de direction de centres éducatifs et de loisirs en France, je suis au service de l’éducation en Asie du sud-est depuis 2000. Mes recherches sont centrées sur les conditions des transferts du savoir vers les pays en développement et la formation des élites. Au Cambodge depuis 2010, j’ai dirigé l’AUF, l’école de commerce de PSE et Toutes à l‘Ecole.

 

Siem reap sort de deux années particulièrement difficiles avec l’arrêt complet du tourisme international. Beaucoup de commerces, de restaurants et d’hôtels ont dû fermer leurs portes. Comment envisager vous l’avenir de Siem Reap pour ces prochaines années ? 

 

Cette crise affecte le cœur de l’éducation et de la culture. Les langues étrangères telles que le français deviennent une variable d’ajustement des activités et du budget des familles. Il faudra plusieurs années pour retrouver le rythme de développement de fin 2019. Les organisations éducatives, sociales et culturelles se relèveront, charge à nous de trouver les solutions.

 

Gilbert Palaoro

 

Compte tenu des difficultés que vous venez d’évoquer, quels sont les objectifs de l’Alliance Française ?

 

L’AFSR est à la croisée des chemins et profitera du renouvellement de son CA pour entrer dans une ère nouvelle sans perdre sa vocation 1ère : la promotion de la francophonie et de l’interculturalité dans l’excellence. Il faut compenser l’arrêt du mécénat, la diminution des tarifs et du nombre d’élèves. Nous devons trouver d’autres ressources, reformer une équipe dissoute, remobiliser des élèves et des familles, promouvoir le parrainage.

 

Quels sont les moyens que vous allez mettre en place pour réaliser ses objectifs ?

 

L’AFSR était en sommeil mais les besoins éducatifs, l’importance de la culture et des échanges à travers les réseaux francophones restent entiers. Un modèle simpliste et réaliste s’impose : travail, autofinancement et réalisme. La recette est universelle : s’appuyer sur nos forces, réduire les charges, trouver des ressources. Nous nous appuyons sur les réseaux existants, les partenaires historiques et le soutien de la communauté francophone, des particuliers et entreprises, IFC et ONGs, etc.

 

 

Les cours vont reprendre à partir du 10 janvier. De quelle offre disposez-vous et comment vous contacter ?

 

Elle doit être innovante, de qualité pour se différencier et exister. Elle évoluera en fonction des besoins des adhérents, des apprenants et de la réalité. En plus des cours de français, elle s’orientera vers des cours supplémentaires, la coopération avec les universités/ONG, les activités extra-scolaires, centre de vacances, évènementiel culturel. L’AFSR doit rester un lieu de rencontre populaire, amical, oú l’on apprend par plaisir.

 

Vous pouvez contacter l'alliance Française de Siem Reap

Par téléphone : Cellcard 092 17 09 38 ou Smart  016 29 47 96

par mail : info@afsiemreap.org

sur Facebook : https://www.facebook.com/AllianceFrancaiseSiemReap/

 

 

Gilbert palaoro reouverture de l'alliance Française de Siem Reap

 

Nos lecteurs l’auront compris, Gilbert, votre tâche n’est pas des plus simple. Lepetitjournal.com vous présente tous ses voeux de réussite et fera tout son possible pour mettre en lumière vos actions.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale