Le Navutu Dream, une oasis de quiétude à Siem Reap

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 16/12/2021 à 18:30 | Mis à jour le 17/12/2021 à 11:03
Navutu dream Piscine

Publi reportage

 

À Siem Reap, tout le monde connait le Navutu. Il y occupe une place à part dans l’offre hôtelière de la ville. Par son architecture, son offre multiple de soins détox et de bien-être, c’est une oasis de détente et de quiétude qui a su attirer les visiteurs du marché domestique quand le pays avait  fermé ses frontières mais aussi, gage de qualité, une clientèle locale de siemrepois qui venait s’y ressourcer quand la ville n’était que chantier.

 

Nous sommes allés les voir pour savoir comment ils avaient traversé la crise et quels sont leurs projets maintenant que l’éclaircie se profile. Nous avons eu la joie d’y rencontrer Giovanna, une italienne pétillante complètement francophone qui a bien voulu répondre à quelques unes de nos questions.

 

Giovanna Navutu Dream Siem Reap

 

Siem Reap peut finalement se réouvrir au tourisme international après une pause de presque deux ans. Votre hôtel, Navutu Dreams Resort and Wellness Retreat a été un des rares à être resté ouvert tout au long de ces 20 mois. Quelles ont été les stratégies que vous avez mis en place pour rester ouvert?

 

Pendant les premiers mois de la pandémie, le Cambodge a certes fermé ses frontières et ses écoles mais il n’y avait pas de fortes restrictions dans la vie de tous les jours. Ceci nous a poussé à créer des forfaits séjours, à proposer des événements réguliers et à offrir un grand nombres d’activités diverses pour les gens de Siem Reap : des master-classes de Yoga, des expositions, des défilés de mode, des soirées jazz, des activités pour les enfants. Celles-ci recevaient un grand intérêt de la part de population Siem-Reapoise. 

 

Au fil des mois, quand les cas et les restrictions ont augmentées, c’est surtout l’aspect Bien-être et l’architecture même de l’hôtel (avec à peine 28 chambres, chacune avec son propre jardin dans un parc d’un hectare et ses trois piscines) qui attiraient nos clients.

 

Navitu dream Ressort

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer cet hôtel atypique sur bien des points quand la plupart des investisseurs essayaient de construire sur chaque mètre carré disponible ?

 

Avant l’ouverture de Navutu Dreams nous avions déjà un hôtel au Fiji, Navutu Stars Resort, ouvert en 2005, un resort de charme avec 10 bungalows seulement sur une plage tropicale.

 

Quand nous sommes arrivés au Cambodge en 2010 pour entamer un nouveau projet, nous voulions aussi créer au nouveau Navutu un peu ce même esprit d’île tropicale.

Les trois piscines de Navutu Dreams, le grand toit en chaume du restaurant et les jardins riches en bougainvilliers, hibiscus, heliconia et palmiers, étaient justement pensés pour donner une sensation de bien-être et de vacances.

 

Nous ne voulions construire pas seulement un bel hôtel, mais justement un endroit où les gens se sentent bien, où ils puissent passer des heures agréables et se rafraîchir après avoir visité les temples, la campagne, le Tonlé Sap et tout ce que Siem Reap peut offrir. 

Ceci nous a naturellement amené vers le Bien-être qui, avec l’atmosphère de vacances nous a permis de rester attractifs en ce temps de changements, et ainsi devenir une destination préférée pour les habitants de Phnom Penh et pour les habitants de Siem Reap qui cherchaient une île verdoyante aux milieux des travaux routiers.

 

Navutu dream Ressort piscine

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce que vous appelez « Bien-être » ?

 

Le tourisme de bien-être existe depuis de nombreuses années notamment à Bali et en Thaïlande. Nous avons été le premier hôtel au Cambodge à offrir des séjours et des retraites de bien-être. Dès 2013, nous avons commencé à proposer avec François Chaillou, notre responsable Bien-être, des forfaits "désintoxication et de rajeunissement", qui incluaient des sessions d'acupuncture, de rééquilibrage des chakras, des séances de yoga privées et des repas spécifiques. Graduellement, nous avons augmenté notre offre de soins en profitant de l’expertise de thérapeutes, instructeurs de yoga et guérisseurs de différentes nationalités. 

 

Navutu dream Ressort (6).png

 

Nous avons ainsi pu entre autres proposer des massages Shiatsu, des séances de Reiki, des thérapies cranio-sacrale et de la lumino-thérapie.

 

En même temps Siem Reap, en plein boom touristique, commençait à attirer une portion de plus en plus importante de voyageurs et d'investisseurs, certes attirés par le magnifique parc d’Angkor, mais aussi séduits par tout ce qui est bien-être et avec une une sensibilité envers l’eco-durabilité, l’environnement, les entreprises à impact social etc. 

 

Au printemps 2020 Siem Reap, comptait, outre le Navutu, plusieurs studios de Yoga avec instructeurs de haut niveau, des entreprises cosmétiques utilisant que des produits organiques, des restaurants végans, des entreprises produisant de l'énergie renouvelable, et un robuste réseau d’ entreprises engagées à combattre l’usage de plastiques et de matériaux polluants. 

Hélas, certaines ont dû fermer ces deux dernières années mais nous espérons en leur prochaine réouverture, au moins pour certaines d’entre elles.

 

Pensez-vous qu’il y ait encore une place pour le « bien-être » dans une Siem Reap post-pandémique?

 

La pandémie nous a donné à tous l’opportunité de revoir nos priorités et de voir certaines choses d’un nouvel œil. Les images des rivières retournées à leurs couleurs naturelles et des animaux dans les rues de nos villes nous ont tous frappés. J’espère que cette sensibilité se reflétera aussi dans la direction que les nouveaux business vont prendre à Siem Reap. De même j’espère que le besoin de distanciation sociale encouragera le développement d’hôtels comme le Navutu, avec relativement peu de chambres, beaucoup de végétation et d’espaces en plein air.

 

 

Navutu dream Ressort

Quel genre de tourisme prévoyez-vous pour Siem Reap dans les mois à venir?

 

Siem Reap a été l’object d’une très importante reconstruction du réseau routier, visant à moderniser la ville pour accueillir grand nombre de touristes et des investisseurs. J’imagine que nous verrons tout d’abord le retour de nos voisins des pays ASEAN, puis, en été, celui des touristes européens.

 

Pour le Navutu qui est un hôtel de charme, il sera important de continuer à offrir un alternative au tourisme de masse avec des services personnalisés dans le Bien-être, mais aussi pour les familles qui peuvent profiter des jardins, des piscines et de la cuisine de notre restaurant. Nous développerons notre offre de circuits et d’excursions pour voir les temples en-dehors des sentiers battus, les campagnes et forêts aux alentours de Siem Reap.

 

Navutu Dreams Resort & Wellness Retreat, Siem Reap

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale