Dimanche 21 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Salon ÉduCanada bat son plein à Rome et Milan

Par Vincent Rochette | Publié le 10/10/2018 à 15:00 | Mis à jour le 10/10/2018 à 15:24
Photo : La portion romaine du Salon ÉduCanada avait lieu hier à Rome.
Salon EduCanada Milan Rome

Le Salon ÉduCanada, seule foire en Italie qui a comme objectif d’attirer des étudiants au Canada, tient en ce moment sa 16e édition italienne à Rome et à Milan.  À Rome, le rendez-vous a eu lieu le 9 octobre au Centro Congresso Cavour et celui de Milan se tient le 11 octobre au Palazzo Stelline.

 

Sur place, les étudiants qui désirent étudier au Canada peuvent y rencontrer des représentants d’une quinzaine d’établissements universitaires et de Cégeps (premier niveau d’études post-secondaires au Québec), dont une douzaine proviennent du Québec.  Des représentants d’établissements scolaires sont également sur place pour donner de l’information.

 

Signe de l’attrait du Canada auprès des Italiens, selon les chiffres de l’Ambassade du Canada en Italie qui organise l'événement, le nombre de permis d’études canadiens (durée de 6 mois) octroyés à des Italiens a bondi de 285% en 5 ans.

 

Statistiques également intéressantes : selon une recherche récente de l’Université de Turin, 51% des étudiants italiens parlant le français cherchent un emploi en Europe, alors que 37% des étudiants italiens parlant le français cherchent un emploi à l’extérieur de l’Europe, ce qui fait dire aux autorités canadiennes et québécoises que l’Italie représente un bassin important de nouveaux étudiants qui ne demandent qu’à être accompagnés.

 

Pour tous les détails sur la journée du 11 octobre à Milan.

vincent rochette

Vincent Rochette

Québécois vivant avec sa famille à Rome, Vincent Rochette a travaillé comme chef de pupitre et édimestre pour les journaux du plus grand groupe d'information du Québec, Québecor.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Milan Appercu
ECONOMIE

Fiat : L’hommage de la presse italienne à Sergio Marchionne

Tout le week-end, le « sauveur de Fiat » a fait la Une de l’ensemble des journaux italiens. En fin de vie, le patron emblématique du grand groupe automobile a passé la main en urgence.