TEST: 2283

Les mosaïques romaines de Negrar di Valpolicella

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 17/07/2020 à 10:00 | Mis à jour le 17/07/2020 à 10:00
Photo : Crédit : Franceinter
Negrar di Valpolicella

Il y a quelques semaines, une villa romaine (située entre le Ier et le IIIe siècle après Jésus-Christ) a dévoilé de nouveaux secrets à Negrar di Valpolicella, dans le nord de l’Italie.

En effet, de magnifiques mosaïques en excellent état ont été découvertes lors des fouilles organisées. « Certains motifs géométriques sont similaires à ceux de nombreuses mosaïques contemporaines de Rome, Pompéi, ou de la mosaïque de l'Ivresse d'Hercule à Lugdunum, par exemple.

« La mosaïque est une technique héritée de l'expansion du territoire romain autour de la Méditerranée. Elle est le produit de l'art grec de l'époque hellénistique et des contacts entre Rome et les cités d'Orient. Mosaïque est d'ailleurs un mot qui vient des "muses", ces divinités des arts et de la création poétique », explique Clément Salviani, doctorant en archéologie et professeur agrégé d'histoire.

La villa avait été découverte en 1922, mais était tombée dans l’oubli jusqu’en 2019, lorsque les archéologues parvinrent à la retrouver et mirent à jour qu’il s’agissait d’un grand domaine agricole.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale