VOCABULAIRE - Comprenez-vous le jargon italien ?

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 06/09/2015 à 22:30 | Mis à jour le 11/09/2015 à 22:09

Les Italiens parlent avec les mains, beaucoup trop cliché pour en être un. Mais ils possèdent aussi quelques expressions bien particulières et symboliques. La rédaction s'est intéressée à la signification de quelques-unes de ces injonctions de la vie quotidienne, à l'italienne.

Allora
Certainement l'un des adverbes les plus utilisés. Selon le dictionnaire italien Treccani, il est utilisé de façon interrogative, dans l'attente d'une décision, d'un récit : "allora dove andiamo?", "alors, où on va ?". Ou "allora ?", comme pour dire : "raconte moi !" Toujours dans la même idée, les Italiens s'en servent aussi pour prendre le temps de réfléchir suite à une question posée, ou pour introduire leur réponse de façon construite. "Cosa vuoi mangiare ? Allora?", ce qui se traduirait par "que veux tu manger? Alors attends, laisses-moi réfléchir?".

Boh ?
Injonction typique, qui participe à la couleur locale. Très utile, selon Treccani, elle peut exprimer aussi bien une incertitude prononcée : "cosa è successo ? Boh! Non lo so proprio", "Qu'est-ce qui s'est passé ? Boh ! Alors là?j'en ai aucune idée". Elle marque aussi l'incrédulité, "boh ! Se lo dice lui, può anche essere vero". "Boh ! Ah bon?Si tu le dis, ça doit être vrai".

Beata te/ Beato te !
Adjectif le plus souvent utilisé à la forme exclamative, pour se référer à une personne qui a une chance particulière, qui bénéficie d'un privilège. "Ha trovato subito un lavoro, beato lui !", "il a trouvé un travail rapidement, quel chanceux !" D'après Treccani, il peut aussi être dit sur un ton plus ironique, d'une personne qui se contente de peu, ou qui vit dans une douce insouciance. "Beato te che non ti lamenti mai!", "Quelle chance tu as, de ne jamais te plaindre !" Ou encore "beati i poveri di spirito?, "chanceux, bénis sont les pauvres d'esprit", ce qui correspondrait aussi au fameux "Etre rien qu'une heure durant beau, beau, beau et con à la fois" de Brel !

Brava / Bravo
L'adjectif à connaître absolument, les Italiens le prononcent très, très souvent. A la forme exclamative, il signifie une belle performance dans une situation donnée. Il qualifie quelqu'un de doué. La plupart du temps, pour les Italiens, il est dit comme des félicitations, pour accentuer la réussite. "Hai cucinato tu ! Che bravo che sei !?, "C'est toi qui a cuisiné ? Comme tu es fort, doué !" Il peut aussi être dit dans un mode ironique, lorsque quelqu'un effectue une action simple, "hai buttato la spazzatura, che bravo!", "tu as jeté la poubelle, waouh t'es très fort !".

Ma dai !
Expression fétiche ! Et toujours dite de façon exclamative ! Un concept particulier, la traduction française serait quelque-part entre le "mais allez !", "mais voyons" et le "mais non !" Elle peut être utilisée pour exprimer la joie, l'étonnement, le refus, l'énervement. "Hai vinto la gara ? Ma dai !?, "tu as remporté le concours ? Mais non?". Ou "ma dai basta no sto scherzando !", "mais voyons arrête je ne rigole pas !". Cette injonction peut aussi servir à convaincre, voire à amadouer d'une façon un peu enfantine : "andiamo al cinema, dai?dicci di si !", "on va au cinéma?allez dis-oui !"

Cazzo
Une locution très symbolique du jargon italien, et pourtant référencée dans le Treccani. Plusieurs sens, le plus fréquent sert à exprimer le fait de ne rien comprendre à quelque chose, "no capisco un cazzo", "j'y comprends rien du tout, quedal". A noter que c'est une expression très familière, car à l'origine le mot désigne les parties génitales masculines (la bite!). Cazzo, correspond aussi au "putain" parisien et souligne la déception, l'énervement : "Cazzo! C'è traffico", "putain ! Il y a des embouteillages". Enfin, de façon ironique, il accentue une affirmation négative : "Cazzo che ci torno !", "j'y retourne mon oeil !".

Figo
Plus ou moins l'inverse de cazzo, figo signifie l'engouement. Lorsque-une chose est belle, plaisante : "Che figo il tuo nuovo telefono !", "Qu'il est beau ton nouveau téléphone". Dans son usage le plus fréquent, figo correspond à l'adjectif  "cool". Littéralement, il se traduit par "frais", dans le jargon français, dire "c'est frais" à propos d'une chose, signifie aussi qu'elle est selon nous cool, chouette.

Comunque
L'adverbe peut être dit dans divers objectifs, il peut correspondre au "néanmoins", "è rimasto male, comunque faccia finta di nulla", "il s'est senti mal, néanmoins il a fait semblant de rien".  Mais les Italiens l'utilisent en majeure partie pour donner un ton conclusif à leurs phrases, "comunque tu la pensi, io vado", "bref, de toute façon toi t'y réfléchis, moi j'y vais !".

Ecco
En Italie, cet adverbe revient très régulièrement, pour attirer l'attention de son interlocuteur sur une chose, un fait,"ecco il lavoro che mi hai chiesto", "tiens, voilà le travail que tu m'as demandé".  Il indique aussi un évènement soudain : "ecco l'uccello", "tiens ! Voilà l'oiseau". Souvent associé aux pronoms me, te, le, etc. Notamment, pour répondre à un appel "eccomi!", "me voilà !".

Magari
Expression qui manifeste un grand désir qu'une chose se réalise tout en intégrant le fait que cela soit incertain mais probable. "Ti piacerebbe vincere il primo premio della lotteria? Magari !", "ça te plairait de remporter le premier prix à la loterie ? Si seulement, j'aimerai bien !". Mais "magari" peut aussi tout simplement remplacer le ?forse", ?peut-être" en français.

Sanaa Nabi (Lepetitjournal.com de Rome) - lundi 7 septembre 2015

Crédits photos : Corbis LD

Retrouvez nos articles de la rubrique "Communauté"

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale