Vendredi 23 juillet 2021

Fusillade à Ardea : des meurtres au hasard

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 15/06/2021 à 17:22 | Mis à jour le 15/06/2021 à 17:24
Photo prise après la fusillade à Ardea

Samedi dernier, un homme de 35 ans armé a tué toute personne qui se trouvait sur son passage dans la municipalité d’Ardea, à proximité de Rome. Les enquêteurs du parquet de Velletri ont ouvert une enquête pour comprendre les circonstances de ce drame.

 

Vers 11 heures du matin, samedi 12 juin, Andrea Pignani a quitté son domicile, une arme à la main. Il aurait d’abord parcouru quelques rues du quartier de Colle Romito avant de tuer les personnes se trouvant sur son chemin et de se suicider chez lui. Trois victimes sont à déplorer : les frères David et Daniel Fusinato et Salvatore Ranieri. 

 

Des zones d’ombre à éclaircir

Les enquêteurs tentent de faire la lumière sur quelques zones d’ombre, notamment, ils cherchent à savoir comment Andrea Pignani a pu être en possession d’un Beretta. Il semblerait qu’elle appartenait à son père décédé, ancien agent de sécurité, cependant, la famille du tueur ne comprend pas de quelle manière le tueur a réussi à se la procurer, puisqu’ils n'étaient plus en contact. Par ailleurs, les enquêteurs ont découvert que Andrea Pignani avait déjà menacé sa mère avec un couteau en mai dernier, il avait alors été interpellé et relâché au bout de 24 heures.

 

Une ville en deuil

Ardea est, depuis, en deuil. De nombreux bouquets de fleurs et des messages parsèment le quartier du massacre, pour honorer la mémoire des trois victimes. On peut notamment lire : 

 

“Quand une âme innocente est tuée par la main d’un adulte, nous sommes tous coupables ! Pardonnez-nous, si vous le pouvez. Daniel, David, Salvatore.”

0 Commentaire (s) Réagir

Communauté

ECOLOGIE

Des courses plus légères, sans emballage

Negozio Leggero est la première franchise italienne de vente sans emballage, qui propose des produits à un prix attractif, tout en limitant son impact sur l’environnement.