Jeudi 20 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FERRAGOSTO – Histoire et traditions du 15 août italien

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 13/08/2014 à 22:30 | Mis à jour le 28/07/2014 à 21:53

En plein c?ur de l'été, le 15 août résonne comme un moment de partage et de repos absolu. En Italie, la tradition de Ferragosto va bien au-delà puisque le terme farniente prend alors tout son sens. On se retrouve en famille ou entre amis autour d'un repas. Sans oublier les processions et les messes pour les plus catholiques. Retour sur les origines et l'histoire de cette fête.

Un peu d'histoire

Ferragosto a une signification toute particulière pour un pays très pratiquant comme l'Italie. Dans la religion chrétienne, le 15 août représente l'Assomption de Marie, mère de Jésus. Marie serait entrée dans le royaume de Dieu sans passer par l'étape physique de la mort.

Le terme Ferragosto vient du latin Feriae Augusti, qui signifie littéralement : repos d'Auguste.

C'est en 18 av. J.C. que l'empereur Auguste instaure cette fête. A l'origine, Ferragosto avait pour vocation de lier entre elles les principales fêtes d'août et donc de créer une période de repos plus adéquate. A l'époque, les festivités étaient un moment pour organiser des courses de chevaux. Elles étaient organisées à travers tout l'empire. Ces traditions sont presque inchangées aujourd'hui, avec le Palio de Sienne, par exemple.

La période fasciste a vu naître les "trains populaires de Ferragosto" qui permettaient aux citadins de s'évader quelques jours à des prix très abordables. Pendant trois jours (les 13, 14, et 15 août), toutes les classes sociales pouvaient enfin s'offrir des vacances. Ces "tours populaires" ont permis à la majorité des familles italiennes de se rendre pour la première fois à la plage ou à la montagne et au régime de brosser la population dans le sens du poil.

Ferragosto a aussi ses traditions culinaires. Le plat traditionnel pour le dîner est le pigeon rôti. La coutume serait née en Toscane à l'époque carolingienne.

Mais comme chaque région italienne a ses propres traditions, il existe des variantes. En Sicile, il est de coutume de préparer le gelu di muluna : un dessert gélatineux à base de pastèque, décoré avec des feuilles de citron et des fleurs de jasmin. À Rome, le repas de Ferragosto se compose de poulet aux poivrons, de fettuccini (pâtes) au foie de porc et de pastèque froide. Dans le massif des Apennins tosco-émiliens, on prépare des petits beignets sucrés à l'anis.

Et aujourd'hui ?

Pour Ferragosto, les Italiens ont pour habitude d'organiser un pique-nique ou un barbecue. Il est aussi très classique de fuir les villes, et de se rendre à la mer, près d'un lac ou d'une rivière, ou encore à la montagne. Le but étant que ces trois jours de Ferragosto soient utilisés pour se reposer et profiter de ses proches.

Les plus pratiquants font évidemment un passage par l'église afin d'assister à la messe du 15 août. Dans certaines régions d'Italie très pratiquantes, dans le sud par exemple, il n'est pas anormal de voir des processions avec des statues de la vierge Marie portée par des fidèles.

Le 15 août est aussi très connu pour ses feux d'artifice. L'Italie en est aussi coutumière. C'est le moment d'organiser de grands pique-niques, des carnavals, et autres foires.

Elise Quinio (Lepetitjournal.com de Milan) ? jeudi 14 août 2014

Crédits photos : Wikimedia Commons et Corbis LD

Retrouvez nos articles de la rubrique "Communauté"

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et francophones de Rome !

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

ÉVÉNEMENT

Gladiator au Circo Massimo

Le 8 et le 9 juin aura lieu au Circo Massimo de Rome la projection de Gladiator, le colossal film réalisé par Ridley Scott avec Russel Crowe dans le rôle de Maximus Decimus Meridius.

Sur le même sujet