Mardi 26 octobre 2021
TEST: 2283

DECOUVERTE - 10 bonnes raisons pour visiter le quartier Esquilino

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 14/01/2016 à 23:00 | Mis à jour le 05/05/2016 à 14:50

Point de passage obligé pour qui vient dans la capitale, l'Esquilino se développe tout autour de la gare de Termini et de la place Vittorio Emanuele. Il est situé sur l'une des sept collines de Rome, dont il porte le nom. Voici quelques bonnes raisons de vous y rendre ... 

De l'époque du roi Umberto Ier, à la fin du 19ème siècle, le quartier conserve l'architecture élégante, voire un peu austère. Pourtant, aujourd'hui, avec ses boutiques ethniques et son grand marché multiculturel, il ressemble plutôt à un Chinatown en version romaine. 

Que voir à l'Esquilino ? 

Située sur le sommet du col Esquilin, la basilique Sainte-Marie-Majeure fait partie des quatre basiliques papales de Rome. C'est actuellement la plus grande et la plus ancienne église consacrée à la Sainte Vierge. Selon la légende, elle fut fondée à l'endroit où eut lieu une miraculeuse chute de neige le 5 août de l'an 356, là même où le pape Saint Libère avait eu une apparition de la Vierge Marie. Mais en réalité, elle fut construite au Vème siècle sous le règne de Sixte III. La nef fut ornée de panneaux de mosaïques, qui présentent des scènes de l'Ancien Testament. Aujourd'hui, sur les 42 panneaux originaux, il n'en reste que 27. Quant au plafond, on dit qu'il a été décoré avec le premier chargement d'or provenant des terres nouvelles découvertes en Amérique. 

Au fil des siècles l'édifice a subi de grands changements, le tout dernier en date étant l'ajout de la façade, au XVIIIème siècle, réalisée par Ferdinanco Fuga.

La basilique Sainte-Croix-de-Jérusalem est l'une des sept églises romaines du traditionnel pèlerinage rendu célèbre par Saint Philippe Néri. Elle fut érigée à l'emplacement du palais impérial d'Hélène, la mère de l'empereur Constantin Ier. Sur volonté de l'impératrice, qui s'était convertie au christianisme, une des pièces du palais fut transformé en chapelle vers l'an 320 pour contenir les reliques de la croix du Christ. A l'époque, le sol était couvert de terre provenant de Jérusalem. La chapelle subit de nombreuses modifications au cours des siècles pour devenir la basilique mineure que nous connaissons aujourd'hui.

Avec pas loin de 10 000 m2, la Place Vittorio Emanuele II - appelée tout simplement Piazza Vittorio par les habitants - est la plus grande de Rome. Conçue par l'architecte Gaetano Koch, elle a été réalisée suite au transfert de la capitale de Florence à Rome. Dans le jardin, au centre de la place, on trouve les restes d'une fontaine romaine, connue sous le nom de « Trofei di Mario » et une porte magique (Porta Magica) qui autrefois marquait l'une des entrées de la Villa Palombara, aujourd'hui disparue, ornée de mystérieux symboles alchimistes. 

Sur Piazza Manfredo Santi, on découvre la Casa dell'Architettura, qui, dans un édifice du 19ème siècle, est chargée de promouvoir la culture et l'architecture à travers des expositions, conférences, rencontres et initiatives à caractère national et international, ainsi que les vestiges de la muraille Servienne, construite au IVème siècle tout autour de Rome pour défendre la ville. 

 

Que faire à l'Esquilino ? 

Que diriez-vous de faire un tour du monde en quelques heures ?... Alors venez découvrir le marché aux épices (Nuovo Mercato Esquilino), entre Via Principe Amedeo et Via Filippo Turati. De dehors, l'endroit paraît anonyme, mais une fois passé le seuil d'entrée, on se sent tout de suite envahi par des sons, des couleurs et des senteurs uniques à Rome. C'est l'endroit idéal pour qui est intéressé par la cuisine ethnique ou à la recherche d'ingrédients particuliers. Ici, on trouve de tout : fruits et légumes exotiques, épices provenant de tous les coins du monde, crabes bleus, viande halal et même produits cosmétiques, tissus et vêtements... Malgré l'augmentation, les prix restent avantageux et certains vendeurs se montrent disponibles à prodiguer conseils et recettes sur leurs produits. 

Du lundi au samedi de 06h00 à 14h00.

 

Bien sûr, la fameuse Via Merulana et ses nombreuses boutiques, reste un incontournable. Elle a été ouverte par le pape Grégoire XIII et achevée par Sixte V pour avoir un accès plus direct entre les basiliques Sainte-Marie-Majeure et Saint-Jean-de-Latran. Aujourd'hui, c'est le must pour une promenade à l'enseigne du lèche-vitrines. 

Encore du shopping, mais cette fois-ci, Via Napoleone qui regorge de magasins de détail pour faire ses propres bijoux. Alors, mesdames, à vos créations !

Où manger à l'Esquilino ?

Pour manger une excellente glace, à toute heure du jour et de la nuit (enfin presque !), le Palazzo del Freddo est une véritable institution. C'est, dit-on, le glacier le plus vieux d'Italie, car la tradition se perpétue dans la famille Frassi depuis 1880 ! On raconte ainsi que Giovanni, digne descendant de la dynastie et pâtissier du roi, préféra se convertir en glacier indépendant plutôt que de se couper les moustaches comme l'imposait une ordonnance royale ! C'est lui qui ouvra en 1928 l'actuelle boutique de 700 m2 dont 200 sont destinés à la production. En entrant, vous serez tout de suite conquis par la grande variété des parfums (plus de 30 chaque jour), la taille des glaces et le prix raisonnable de tous les délices qu'on y propose, à emporter ou à manger sur place, commodément installés à table.

Via Principe Eugenio, 65 - 00185 - Roma ? Italy

http://www.palazzodelfreddo.it 

« Si le pain était un art, appelez-nous donc maîtres ! », tout est dit dans le slogan de Panella. Ici on trouve pas moins de 70 types de pain. Chaque région est présentée dans le respect de la tradition et de la recette originale. Du pain, oui, mais pas seulement? Le matin, on peut y déguster un petit-déjeuner traditionnel : un excellent café et de délicieuses pâtisseries, peut-être même les meilleures de tout Rome ! Nous vous conseillons le café spécial de Panella : c'est un café avec crème sabayon, cacao, crème fraîche et sauce au chocolat noir, à la pistache, à la fraise, au praliné ou à l'orange, un vrai délice !... Le midi, on peut se restaurer avec l'un des mets de la cuisine italienne et le soir, la maison propose un apéritif dinatoire. De quoi satisfaire tous les goûts ! 

Ouvert du lundi au jeudi de 8h00 à 23h00, vendredi et samedi de 8h00 à 24h00 et le dimanche et les jours fériés de 8h30 à 16h00. Via Merulana 54

http://www.panellaroma.com

En face des restes de l'auditorium de Mecenate (en réalité plus un temple dédié aux nymphes qu'un véritable auditorium), le restaurant pizzeria Il Tempio di Mecenate propose de succulentes pizzas, fines et croustillantes, des plats typiques de la tradition romaine et quelques spécialités sardes. Vous vous sentirez immédiatement comme à la maison dans cet endroit à l'atmosphère rustique qui allie hospitalité et qualité pour le grand plaisir des clients.

Largo Leopardi, 14. Ouvert de 12h30 à minuit.

Véronique Mignot-Bari et Anabel Raad (Lepetitjournal.com de Rome) - Vendredi 15 janvier 2016.

 

 

 

 

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet