Lundi 19 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ça chauffe entre la France et l’Italie

Par Riccardo Lozzi | Publié le 22/05/2018 à 22:05 | Mis à jour le 24/05/2018 à 09:38
salvini-le-maire-france-vs-italie

À la veille de la formation d’un gouvernement italien, Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie est intervenu sur la situation transalpine. 

«Si le nouveau gouvernement prenait le risque de ne pas respecter ses engagements sur la dette et le déficit, mais aussi l’assainissement des banques, c’est toute la stabilité de la zone euro qui serait menacée». 

Bruno Le Maire continue en soutenant que « l’avenir de l’Italie est en Europe et nulle part ailleurs et qu’il y a des règles à respecter. Le ministre conclut en précisant : «Je respecte les souhaits que le peuple italien a exprimé aux dernières élections, mais il y a des engagements qui dépassent chacun d’entre nous».

Matteo Salvini, secrétaire de la Ligue, n’a pas attendu la fin de la réunion avec son homologue du Mouvement 5 Étoiles, Luigi Di Maio, avec qui il devrait choisir le nom du premier ministre du gouvernement « jaune-vert » pour répliquer sur Twitter à Bruno Le Maire : « Un ministre français « avertit » le futur gouvernement : «ne changez rien ou il y aura des problèmes. C’est une autre invasion du terrain inacceptable. Je n’ai pas demandé les votes et la confiance des italiens pour continuer sur la voie de la pauvreté, de la précarité et de l’immigration : les Italiens d’abord !».

Après ce premier échange orageux, on peut donc facilement imaginer que les relations entre les administrations italienne et française s’annoncent compliquées. Les deux pays s’opposent en effet sur plusieurs thématiques, dont, en premier lieu, le rapport avec l’Union Européenne.  
 

 

Riccardo Lozzi - lepetitjournal.com

Riccardo Lozzi

Rédacteur en chef et Responsable de l'édition Lepetitjournal.com/Rome
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

vardi mer 23/05/2018 - 16:56

bravo les italiens!!!

Répondre
Commentaire avatar

KaKa mer 23/05/2018 - 09:51

Je ne suis pas Italien, mais aujourd'hui j'envie de l'être.Enfin un pays réactif.

Répondre
Sur le même sujet