TEST: 2283

L’Italie Impose 5 jours de quarantaine aux arrivants de l’UE

Par Juliette Haudidier | Publié le 31/03/2021 à 11:00 | Mis à jour le 31/03/2021 à 11:49
quarantaine Italie

Les nouvelles mesures de quarantaine imposées par l’Italie s’inscrivent dans le cadre d’une série de mesures exceptionnelles imposées aux voyageurs durant les fêtes de Pâques.

 

Roberto Speranza, ministre de la Santé a annoncé mardi 30 mars que l’Italie exige désormais que tous les voyageurs en provenance de tous les pays de l’Union Européenne passent 5 jours en quarantaine. Cette décision est rendue effective par la signature d’un décret, ce jour même.

 

Ce dernier stipule que toutes les personnes se rendant en Italie en provenance d’un autre pays de l’Union Européenne devront obligatoirement se soumettre à un test de dépistage de la  Covid-19 à leur départ, puis procéder à un auto-isolement pendant 5 jours en Italie, après quoi elles devront subir un nouveau test. Ces nouvelles règles s’appliquent à la fois aux voyageurs mais également aux résidents de retour en Italie. 

 

Cette nouvelle mesure alimente la controverse quant à la décision de placer le pays entier en zone rouge durant le weekend de Pâques. Le ministre a confirmé sa volonté de sanctionner les vacances de Pâques à l’étranger, mais aussi les déplacements entre les régions. Néanmoins, l’ordonnance prend fin le 6 avril.

 

Cette décision fait suite aux déclarations faites lundi 29 mars par le ministre des Affaires étrangères, Luigi Di Maio qui a affirmé que « nous avons demandé aux gens de rester chez eux et de ne pas se déplacer, pas seulement entre les régions ». Il continue en annonçant que "nous ne conseillons pas aux citoyens de se rendre à l'étranger car nous sommes dans une phase particulièrement compliquée de la pandémie, marquée par des variantes très agressives qui ont touché toute l'Europe ».

 

En outre, la quarantaine de 14 jours déjà imposée aux arrivants non européens reste en vigueur.

Juliette Haudidier

Juliette Haudidier

Juliette est étudiante en 3ème année à Sciences Po Paris et effectue un stage de 4 mois au Petit Journal de Rome.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale