Samedi 25 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Un «passeport vert» pour voyager au sein de l’Union européenne cet été

Par Caroline Chambon | Publié le 22/03/2021 à 17:45 | Mis à jour le 23/03/2021 à 07:31
passeport vert Union européenne

A quelques mois de la période estivale, où de nombreux Européens voyagent au sein de l’Union européenne, la Commission européenne a présenté son projet de « passeport vert » pour les personnes vaccinées contre la Covid-19.

 

Le 17 mars, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a présenté le projet de « passeport vert » mis au point au sein de l’Union européenne. Il devrait être fonctionnel d’ici au début de l’été, et permettre la levée des restrictions existantes au sein de la zone européenne.

 

Un « passeport vert » pour indiquer une éventuelle vaccination, le résultat d’un test ou la présence d’anticorps

Il ne s’agira pas d’un simple carnet vaccinal, puisque seront également indiqués le résultat d’un test réalisé au préalable pour pouvoir voyager, ou la présence d’anticorps indiquant que l’individu a guéri du coronavirus. Disponible en version papier ou numérique via un QR code, il devrait permettre de réouvrir complètement les frontières intérieures, et ainsi aider le secteur touristique à se relever dans les différents pays membres.

 

Permettre une circulation libre au sein de l’UE et quatre autres pays

S’il n’est pas présenté comme obligatoire, il devrait permettre d’éviter les quarantaines obligatoires lors de l’arrivée dans un Etat membre. L’Islande, la Suisse, la Norvège et le Liechtenstein se sont unis au projet de la Commission, qui doit encore obtenir l’aval du Parlement européen et des Etats membres.

 

Un projet qui fait encore débat en France

La France, sceptique lorsque le projet avait été évoqué il y a quelques mois, est désormais favorable à son instauration. Fin janvier, le secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, déclarait au micro de BFMTV que « La mise en place d'un passeport vaccinal pour les personnes amenées à voyager est une piste envisagée. Le gouvernement plaide déjà pour une coordination entre les différents pays européens.»

Cependant, le gouvernement a décidé de s’en remettre à l’opinion des Français. C’est dans cette optique qu’une consultation en ligne a été réalisée par le Conseil économique, social et environnemental (Cese). Sur près de 10.000 personnes interrogées, seules 20% se disaient très favorables à l’instauration d’un passeport vert. 67% des interrogés se disaient, au contraire, défavorables à la mise en place d’un tel document.

Caroline Chambon

Caroline Chambon

Etudiante en relations internationales à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, Caroline a rejoint lepetitjournal.com en mars 2021 en tant que stagiaire à la rédaction.
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Bulle06 mar 04/05/2021 - 06:12

Cela ne devrait pas poser de problème ! D'autant que les tests et la vaccination sont gratuites en France .... Un passeport sanitaire pour voyager hors de l'Europe est indispensable : les pays tiers sont raisonnables lorsqu'ils souhaitent être informés du risque pris en acceptant un étranger sur son territoire. Tant que ce passeport sanitaire ne sera pas mis en place, les européens vivant hors Europe auront du mal à visiter leur pays d'origine puisqu'à leur retour, s'ils ne sont pas vaccinés, une quarantaine "sécurisée" plus ou moins longue pourra leur être imposée ... et cette fois, pas de Sécurité Sociale pour prendre en charge les frais de cette quarantaine !

Répondre
Commentaire avatar

hh mer 31/03/2021 - 09:18

Quand j'étais gosse, pour voyager avec les parents, en Afrique notamment, nous avions un carnet de vaccination....en quoi est ce désormais un problème ? par ailleurs, pour voyager par exemple, sont recommandées/ou obligatoires : hépatite A, B, fièvre jaune, rage, thyphoide ....ça pose un pb aux tourisme ???

Répondre