Mercredi 20 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LE PAPE FRANÇOIS - En savoir plus sur cette personnalité progressiste

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 24/05/2017 à 22:00 | Mis à jour le 10/10/2018 à 15:21
pape françois

 

Lundi 15 mai, à l'Institut Français Saint Louis, a eu lieu la présentation de deux nouveaux ouvrages : Ce Pape qui dérange de Virgine Riva et François dans la tempête de Jean-Louis de La Vaissière. Virgine Riva est journaliste à Europe 1 et est à Rome depuis 2014. Jean-Louis de La Vaissière lui est journaliste AFP depuis 1970 et de 2011 à 2016 il a été le "vaticaniste" de l'AFP. Les deux auteurs ont raconté un Pape souvent bien éloigné de la perception que nous en avons aujourd'hui, un Pape qui dérange au sein des institutions vaticanes.

En présence de Monsieur Philippe ZELLER, Ambassadeur de France près le Saint-Siège, la rencontre s'est ouverte sur la question des oppositions que le Pape François connait à cause de ses réformes notamment lors du synode de la famille , et par sa volonté de rapprocher les catholiques. Cette position a donc créé de nombreuses inquiétudes au sein des Universités mais aussi au sein du Vatican lui-même. En effet, de nombreux cardinaux s'inquiètent du dogme du mariage en liaison avec les questions actuelles telles que le mariage homosexuel et la question du divorce et du remariage. 

C'est donc, comme le dit Virginie Riva, le moment où les "langues se sont déliées" et où les oppositions se sont faites plus vives, notamment lors du deuxième synode puisque le Pape, à ce moment, a du faire face à de fausses rumeurs dans la presse italienne comme celle d'une tumeur au cerveau.

Pour Jean-Louis de La Vaissière, les oppositions auraient d'autres causes. Elles seraient le fruit du langage employé par le Pape qui est direct, imagé, et pour beaucoup, notamment pour les cardinaux, trop confus. Jean-Pierre de La Vaissière voit cela comme un quiproquo car le Pape François parle juste de façon claire et au coeur des gens. C'est un homme qui, selon l'auteur, n'a jamais trahi la doctrine, contrairement à ce qui a pu lui être injustement reproché.

Durant la rencontre, il a également été question de la pérennité du pontificat du Pape François. Virginie Riva le dépeint comme inquiet par rapport à ce sujet, et pressé : on le constate à travers ses voyages qui sont courts et intenses. Tout est fait à "marche forcée" comme si le temps lui était compté. Selon la journaliste, tous les changements et les projets de changements sont légitimes pour pouvoir perdurer même après la fin du pontificat du Pape François.

Pour Jean-Louis de La Vaissière, le changement des équilibres est aussi dû au changement de pensée qui n'est plus uniquement européenne.  En effet il explique "que l'Esprit a voulu une chose assez extraordinaire, car sur le trône de Pierre est arrivé un homme à la fois du Sud et européen". On peut donc parler d'un changement d'orientation, d'une église au passé européocentrique. En Europe, il y a déjà eu des Papes comme Benoit XVI ou Jean Paul II qui ont opéré des changements. Néanmoins le Pape François déboussole davantage et particulièrement les chrétiens ayant eux même connu les changements opérés par Jean-Paul II. En France dans certaines paroisses, les "partisans de François" ne sont pas écoutés.  On évite de parler du Pape et il y a beaucoup de non-dits à cause de la nostalgie que certains ont encore du Pape Jean-Paul II. 

pape François

 

Lors de cette rencontre, il a été également question de l'abdication de Benoît XVI. Sur ce sujet les deux auteurs sont d'accord, le Pape François n'abdiquera pas, il "mourra au combat" comme le dit Virginie Riva. Dans une conférence de presse, à son retour de Séoul, il a déclaré la possibilité de voir apparaître plusieurs Papes émérites. Cependant il laisse comprendre qu'il ira jusqu'au bout et qu'il ne quittera pas son siège. Il a évoqué le fait que selon lui, la possibilité d'abdiquer en cas de problème physique ou de perte de ses capacités était une bonne solution. Parce que le Pape François a prévu un voyage en Chine et une rencontre les chrétiens d'orient, certains pensent que ce Pape pourrait mourir en martyr sur l'une de ces terres.

Il a aussi été abordé la question de la communication du Pape, et ses relations avec les médias pour mieux faire porter sa voix et son message. Virginie Riva appuie le fait que le Pape, de par ses gestes, est en parfait accord avec les réformes qu'il propose et qu'il communique parfaitement. Jean Louis de La Vaissière nous confie que lors de sa première conférence à Rio, le Pape avait dit se sentir "comme Daniel dans la fosse au lion" lorsqu'il est face à la presse. Néanmoins il n'eut alors aucune difficulté à parler pendant 1 h 30 face aux journalistes lors de cette première  conférence. En effet le Pape est inquiet de la manière dont passe le message car il souhaite le faire passer de manière vivante. Il est tout à fait conscient que si l'on ne communique pas aujourd'hui, on est peu de chose, nous dit Jean-Louis de La Vassière. C'est un homme qui se sent imparfait et qui, par ses paroles naturelles, veut sortir du besoin de perfection qui plane sur son rôle. 

Nicolas Senèze (médiateur dans cette rencontre) témoigne que lorsqu'il a posé une question au Pape en face à face par le biais de son langage corporel, il a vu un homme qui écoutait attentivement  la question, réfléchissait et répondait de manière impliquée. Dans une réponse du Pape, chaque mot est pesé et choisi : par exemple lorsqu'il dit ne pas être un Pape communiste mais juste qu'il ne fait pas confiance au marché pour réguler des questions comme l'écologie ou encore l'immigration. 

pape

A travers deux visions distinctes, nous en avons appris un peu plus sur ce Pape qui soulève tant de questions. A la question où veut-il arriver?, les auteurs ont répondu que ce dernier veut à la fois rendre une forme d'autonomie à ses fidèles, tout en gardant des valeurs primordiales. Cette autonomie doit porter à une propre réflexion et non pas suivre simplement une parole et un chemin. Il est question d'un Pape plus progressiste, plus novateur. Un Pape qui se rend disponible pour les prêtres : Jean-Louis de la Vaissière a confié que ce dernier gardait en permanence son téléphone allumé pour répondre aux prêtres dans le besoin. Un Pape qui les encourage même si il sait se montrer critique envers eux. Il n'a en effet, pas hésité à dire à des séminaristes africains : "Soyez certain de vouloir être prêtre car une fois ce choix fait, la voie du mariage vous sera barrée. Si vous n'êtes pas prêt, mieux vaut vous marier que de vivre une double vie". C'est là l'image d'un Pape qui, comme un père, encourage et en même temps essaye de manière constructive de garder un oeil critique. 

 

Eloise Discepolo (Lepetitjournal.com de Rome) - Mardi 23 mai 2017.

Retrouvez tous nos articles société ici.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet