Mardi 13 avril 2021

Milan devient une ville sans tabac

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 23/11/2020 à 14:54 | Mis à jour le 23/11/2020 à 15:00
tabac interdiction milan italie

En vertu de l’approbation du Règlement pour la qualité de l’air vendredi dernier, la ville de Milan interdit de fumer dans les lieux publics à partir de 1er janvier 2021. Ce qu’il y a à savoir.

Milan prend un strict virage sans tabac en 2021. A partir du 1er janvier prochain, il sera interdit de fumer aux arrêts des transports publics, dans les parcs, les cimetières, les stades, et plus précisément, dans un rayon de 10 mètres de distance d’autres personnes. En clair, la cigarette reste autorisée en plein air uniquement « dans les lieux isolés ».
A partir de janvier 2025, l’interdiction sera renforcée, étendue à tous les lieux publics en plein air.

La limitation apportée aux fumeurs figure dans le texte du Règlement sur la qualité de l’air, approuvé par le conseil municipal vendredi dernier. L’objectif : réduire le taux de particules fines (Pm10) dans l’air, les plus nocives pour les poumons.
Outre l’interdiction de fumer, le texte comprend également de nouvelles mesures comme l’obligation pour les magasins de maintenir leurs portes fermées (sauf quelques exceptions techniques selon le type et la dimension de la grille de chauffage). Tous les points de vente de carburant devront par ailleurs se doter d’infrastructures permettant les recharges électriques des véhicules.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Milan

Désintoxication numérique : une nécessité pour les (télé)travailleurs

Pendant la pandémie, le concept JOMO redouble d’importance pour nous détacher de nos écrans. Comment faire, tant à la maison qu’au bureau ? A Milan notamment, des entreprises innovantes s’y mettent.

Expat Mag

SOCIÉTÉ

Sept religieux, dont deux Français, enlevés à Haïti par un gang

Dimanche 11 mars, sept religieux, dont deux Français, ont été enlevés à Haïti. Les autorités soupçonnent le gang « 400 Mawozo » d’être responsable. Ils ont réclamé un million de dollars de rançon.