Le déficit public de l’Italie descend à 3,1% du PIB au deuxième trimestre

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 06/10/2022 à 15:45 | Mis à jour le 06/10/2022 à 15:48
Photo : Siège de l'ISTAT à Rome | @Lalupa Wikimedia commons CC BY-SA 4.0
siège centrale de l'Istat à Rome

L'Italie ramène son déficit public à 3,1% du produit intérieur brut au deuxième trimestre. L'Institut national des statistiques (Istat) augmente par ailleurs les estimations du PIB de 2022, à 3,6%.

« Grâce à une sensible hausse des recettes fiscales », le déficit public de l’Italie a baissé à 3,1% du produit intérieur brut au deuxième semestre 2022, a rapporté l'Institut national des statistiques (Istat) mercredi. Sur la même période de 2021, il était à 7,6% du PIB.

Pour l’ensemble de l’année 2022, le déficit public devrait représenter 5,1% du PIB, selon les dernières prévisions du gouvernement, contre 5,6% estimé en avril. C’est moins que le déficit public de 2021, qui avait atteint 7,2% du PIB.

Augmentation du PIB italien 2022 à +3,6%

Au second trimestre 2022, le PIB a augmenté de 1,1% par rapport au trimestre précédent, et de 5% par rapport au second trimestre 2021.  L’institut explique que la demande intérieure a augmenté (+1,6%) ainsi que les importations (+2%) et les exportations (+1,6%).

Aussi, sur l’année 2022, la croissance du PIB italien est estimée à 3,6%, contre +3,5% selon les prévisions précédentes.
Et malgré la course de l’inflation, le pouvoir d’achat des familles n’a diminué que de 0,1%. Reste que cette révélation de l’Istat préoccupe malgré tout l’Union nationale des consommateurs, selon laquelle « la situation ne peut qu’empirer » si le gouvernement ne prend pas de nouvelles mesures.

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale