Vendredi 19 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMPLOI - Comment rédiger son C.V à l’italienne ?

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 29/04/2014 à 22:50 | Mis à jour le 02/05/2014 à 06:33

Le Curriculum Vitae est un document fondamental dans la constitution d'un dossier de candidature. Véritable carte de visite, il doit requérir la plus grande attention dans sa rédaction, surtout quand on recherche un emploi à l'étranger. En Italie, la présentation du CV est très similaire à celle que nous connaissons en France, avec d'une part les compétences, d'autre part l'expérience. Toutefois, le CV à l'italienne présente quelques particularités qu'il convient de connaître. Voici six étapes à respecter pour bien le rédiger.

1)   Rédiger en italien

Si l'on souhaite postuler en Italie, la maîtrise de la langue est indispensable. En effet, il s'agit avant tout de se faire lire et comprendre du recruteur ; mais également de démontrer sa capacité à parler la langue. On retrouvera les principales rubriques d'un CV français avec cependant des différences en termes de présentation. La rubrique formation se nomme Esperienze di studio ou Studi e formazione, les expériences professionnelles : Esperienze profesionali ou Esperienze lavorative, les langues étrangères : Lingue straniere etles connaissances informatiques : Conoscenze informatiche. 

Concernant l'équivalence des diplômes obtenus dans vos écoles respectives, l'Italie à des intitulés très précis. Il ne s'agit pas d'aller regarder sur un traducteur, il vous fournira des erreurs ! L'équivalent du baccalauréat est un Diploma di Istruzione Secondaria di Secondo Grado ; une licence, una laurea ; un master, una Laurea Specialistica ou Magistrale et enfin un doctorat se dit : Dottorato di Ricerca.

2) Savoir valoriser ses expériences professionnelles 

Les français sont champions pour ce qui est de valoriser leurs CV. Les grandes écoles telles que l'ENA, Sciences Po, Écoles de Commerce ou universités prestigieuses sont très appréciées des recruteurs. Elles attestent d'un certain niveau de connaissances et de compétences, mais font souvent l'objet de débats élitistes. En Italie, les écoles de renom sont tout autant convoitées mais le CV à une autre valeur. Moins clair et moins organisé que dans l'hexagone, les recruteurs italiens privilégient davantage l'apprentissage personnel et l'expérience. Ainsi, les expériences professionnelles représentent un aspect à ne pas négliger. Jobs étudiants, travaux saisonniers et stages sont impérativement à mentionner car les compétences que ces activités professionnelles développent sont reconnues.

3)   Un C.V court ou long

Le CV italien peut être présenté sur plusieurs pages si votre parcours le justifie. La plupart des Italiens envoient un CV très concis qui survole les informations les plus importantes. Si le premier échange a été fructueux, ils feront alors parvenir une version détaillée de leur CV, mentionnant les diplômes et les résultats aux examens. 

4)   Signer le C.V

Au risque de vous surprendre, les Italiens signent leur CV comme pour une lettre de motivation. Mais cette pratique tend à disparaître avec l'avènement du tout numérique.

5)   La photo n'est pas obligatoire mais recommandée

Il est toujours recommandé de mettre une photo. Dans nos sociétés occidentales, l'apparence a une très grande importance. Si vous prenez le soin de vous photographier, vos chances d'être recontacté seront d'autant plus fortes. En France, les CV sans photographie sont généralement peu considérés, contrairement à Italie où ils demeurent appréciés.

6)   La forme

Classique, le C.V à l'italienne est à l'image du C.V européen. Aux normes standardisées, sur un papier A4 blanc ou nacré, le C.V se veut être plus informatif qu'esthétique. Il ne s'agit pas de vouloir se distinguer avec un papier très créatif. L'objectif est de savoir structurer et hiérarchiser l'information. Comme tous les pays, la nature de votre C.V peut varier en fonction du type de poste que vous recherchez.

7)   Notre conseil

Il conviendra évidemment de respecter certain standard européen ! Il est indispensable d'inscrire ses coordonnées pour être identifié et recontacté. Attention également à l'orthographe approximative. Elle peut être une erreur fatale dans de nombreux cas. Mais dans le cadre d'une candidature à l'étranger, le recruteur se montre plus indulgent et plus conciliant. Pour les natifs ou pour les bilingues, négliger la grammaire ou la syntaxe peut être rédhibitoire !

Enfin, grosses arnaques ou petits mensonges sont à bannir. Environ 70 % des CV seraient falsifiés. Soyez honnêtes, faire des entorses à la règle jouent en votre défaveur. Qu'il soit français ou italien, un CV correctement rédigé est un gage de sérieux et de rigueur aux yeux des recruteurs.

Mathilde Tricot (Lepetitjournal.com de Milan) ? mercredi 30 avril 2014

 

Retrouvez nos articles de la rubrique "Communauté"

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Milan !

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Milan ?

IDÉE SORTIE

Une nuit blanche à Milan

Une nuit blanche à Milan pour profiter de la ville jusqu’à l’aube. Événements, aperitivi, clubs et restaurants, tout pour redécouvrir l’effervescence d’une ville qui ne dort jamais.

Expat Mag

Les plus belles plages de France

L’Hexagone regorge de véritables trésors, parfois ignorés ou inconnus de ses habitants. Nous vous proposons une compilation des plus belles plages de France.

Sur le même sujet