Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Une vague de mauvais temps dévaste l’Italie depuis 3 jours

Mauvais temps ItalieMauvais temps Italie
Écrit par Lepetitjournal Milan
Publié le 7 décembre 2020, mis à jour le 7 décembre 2020

Le mauvais temps s’est abattu sur l’Italie, bloquant plusieurs régions du Nord-est principalement. Le trafic ferroviaire et autoroutier est aussi perturbé. L’état d’urgence est demandé.

Inondations, avalanches, éboulements, coulées de boue, écroulement de ponts, circulation ferroviaire fortement ralentie voire complètement bloquée. Ce sont les conséquences du mauvais temps qui frappe l’Italie depuis vendredi, et plus durement encore le Nord-est ce week-end.

Dans le Trentin-Haut-Adige, en Vénétie et dans le Frioul, la pluie et la neige ont isolé de nombreuses localités. Le gouverneur de la région Vénétie a appelé les habitants « à rester chez eux » dimanche, alors que plus de 600 interventions des secours ont été menées en trois jours entre Belluno, Vicence, Trévise et Venise. Les prévisions météo indiquent une baisse des températures et beaucoup de neige, favorisant les risques accrus d’avalanche dans la région.

Le Po, principal fleuve italien, est monté de 2,5 mètres au cours des dernières 24 heures. En Emilie-Romagne, les fleuves Panaro (près de Modène) et Secchia ont débordé de leur cours, inondant des centaines d’hectares de champs de récolte. Et des centaines d’habitants ont été évacués. La Coldiretti, principal syndicat agricole italien, parle de « millions d’euros de dommages » dans les campagnes sous l’eau. Des pompiers en renfort sont arrivés de Toscane et du Piémont.
Il est pratiquement impossible de circuler dans le Sud Tyrol. Les voies ferroviaires sont bloquées ou suspendues par précaution, à cause des risques de chute de neige et de pierres. A partir de Vipiteno, la route et le col du Brenner pour rejoindre l’Autriche sont fermés.

En Ligurie, c’étaient les autoroutes qui étaient fermées vendredi à cause du verglas.

Le sud du pays non plus n’a pas été totalement épargné, bien que moins violemment touché, avec notamment de violents oranges en Sicile et en Campanie.

 

lepetitjournal.com Milan
Publié le 7 décembre 2020, mis à jour le 7 décembre 2020

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024