Réservation et ticket d’entrée payant : les nouvelles conditions pour visiter Venise

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 04/07/2022 à 17:45 | Mis à jour le 05/07/2022 à 14:27
Photo : @nicolas hoizey, Unsplash
A Venise, un bateau dans la lagune

Annoncé depuis longtemps, la ville de Venise a validé son plan pour gérer les flux touristiques en créant un système de réservation et de ticket d’entrée pour les touristes qui ne restent pas la nuit. Une première expérimentation débutera dès le 1er août.


La Cité des doges est victime de son succès. Chaque année, elle attire plus de 30 millions de curieux. Un nombre considérable qui révèle l’importance du tourisme dans la vie économique. Mais la ville suffoque sous cette affluence monstrueuse.

Alors pour défendre la Sérénissime, la municipalité a décidé de créer un système de contrôle d’accès pour les visiteurs de passage. En effet, toutes les personnes venant hors de la Vénétie qui ne restent qu’une journée, devront payer une contribution pour entrer dans la ville. Le plan pour lutter contre le tourisme de masse débute dès le mois d’août avec une première expérimentation. Les tarifs de certaines activités vont augmenter pour les touristes n’ayant pas réservé à l’avance. Par exemple, le prix d’un trajet en vaporetto va passer de 7,5€ à 9,5€ sauf pour les Vénitiens et les voyageurs inscrits depuis plus de 30 jours.

La mesure prendra pleinement effet le 16 juillet 2023 avec l’application des « tickets d’entrée ». Il faudra payer entre 3 et 10 € selon la période de l’année et l’affluence prévue pour obtenir un QR code qui fera office de passe pour la journée. La cité des ponts sera ceinturée par des bornes d’accès et des contrôles seront effectués. Le Conseil municipal est encore en train d’étudier le projet pour mettre en place toute cette organisation.

Préserver le patrimoine de Venise

Cette nouvelle disposition s’inscrit dans une logique de conservation de l’héritage historique qui a débuté il y a plusieurs années. Inscrite à la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO, la Reine de l’Adriatique a échappé de justesse à la requalification par l’organisme, de « patrimoine en péril ». En réaction à ces avertissements, l’Italie a interdit aux paquebots d’entrer dans la lagune. Cette année, la commune a pris le relais avec la proposition d’un nouveau règlement début avril qui vise à interdire l’ouverture de nouveaux commerces touristiques dans le quartier historique ou le centre-ville.

Jocelyn Florent

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale