Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Milan et son Palazzo Reale deviennent « cité napoléonienne »

Le palazzo Reale de Milan a officiellement adhéré le 1er décembre, à la Fédération européenne des Cités Napoléoniennes, en présence du descendant de l’Empereur, Charles Bonaparte.

Palazzo Reale de MilanPalazzo Reale de Milan
Écrit par Lepetitjournal Milan
Publié le 4 décembre 2023, mis à jour le 4 décembre 2023

Le Palazzo Reale de Milan est affirmé comme un musée depuis sa réouverture au public en 1951, lorsqu’il a accueilli l’exposition « Caravaggio » après trois années de travaux de restauration liés aux bombardements. L’aile gauche du Palais a vocation à devenir elle aussi un musée, en intégrant le circuit de la Fédération européenne des Cités Napoléoniennes dès 2024, en vertu d’un accord signé le 1er décembre dans la première salle des Arazzi. Le réseau, fondé par Charles Bonaparte, descendant direct du frère de Napoléon, Jérôme Bonaparte, réunit 50 villes et territoires pour promouvoir et valoriser le patrimoine culturel lié à Napoléon.

Or le Palazzo Reale connaît un héritage de Napoléon, qui en a fait sa résidence royale. Sa collection abrite plusieurs pièces d’époque, dont le trône de l’empereur, sculpté et recouvert d'or et de soie. Le premier projet à venir vise notamment la recomposition de la salle du Trône, pour réintégrer le trône bientôt restauré. Napoléon a aussi laissé son empreinte dans l’antichambre Gialla avec l’horloge Musa Polimnia datant de l’époque napoléonienne, dans les trois salles des Arezzi qui exposent des bustes de l’empereur, ou encore dans la Salle des 4 colonnes avec l’horloge La paix des Sabins et des Romains.
 

Découverte de Milan sous Napoléon jusqu’aux traces de son héritage

«Le Palazzo Reale apporte avec lui une histoire centenaire qui est fondamentale pour connaître Milan: il peut être visité et apprécié au-delà des grandes expositions et notre engagement va dans ce sens», a expliqué le conseiller à la Culture Tommaso Sacchi.

L’histoire du Palazzo Reale révèle des éléments peu connus, que ses dimensions actuelles laissent peu imaginer. En 1863, le Palais comptait en effet quelque 500 salles, de vastes remises qui permettaient d’abriter 80 carrosses et des écuries pour plus de 150 chevaux. Des annexes qui s’étendaient jusqu’à piazza Fontana, via Larga et piazza Missori.

 

lepetitjournal.com Milan
Publié le 4 décembre 2023, mis à jour le 4 décembre 2023

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024