Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 2275

Mario Draghi, seul Italien parmi les 100 personnes les plus influentes du Time

Par Johanna Cappellacci | Publié le 16/09/2021 à 17:19 | Mis à jour le 16/09/2021 à 17:46
Photo : Crédit : Flickr @European Parliament
portrait de mario draghi

Mario Draghi est l’unique italien à figurer sur la liste 2021 des 100 personnes les plus influentes du Time, publiée le 15 septembre par le magazine. L’actuel président du Conseil des ministres en Italie est distingué pour son action dans la lutte contre la pandémie. Son rôle dans le redressement de l’économie européenne lorsqu’il était président de la Banque centrale européenne est également reconnu.

Élu « homme de l’année » par le Financial Time magazine en 2012 puis figurant parmi les 100 personnalités les plus influentes dans le monde par le Time l’année suivante, c’est la deuxième fois en dix ans que Mario Draghi, 74 ans, fait partie de la prestigieuse liste élaborée par le magazine américain. Il est surtout l’unique personnalité italienne à y figurer. Le couple anglo-américain Harry et Meghan, l’acteur français Omar Sy et le président américain Joe Biden sont également lauréats. Son profil est rédigé par Janet Yellen, secrétaire du trésor américain et ancienne présidente de la Banque fédérale américaine.

Gestion de l’épidémie d’une « main habile »

Cité dans la catégorie « leader » en tant que président du Conseil des ministres italien, Mario Draghi est félicité pour avoir géré « d’une main habile » la pandémie de Covid-19. Sa capacité à réagir lorsque l’Italie était l’épicentre éphémère de l’épidémie et la mise en place efficace de la campagne de vaccination qui permet aujourd’hui d’atteindre les 75,8 % de personnes éligibles vaccinées sont autant d’arguments qui ont pesé dans le choix du jury. L’ancien banquier s’est illustré à travers son Plan national de reprise et résilience qui soutient la reprise économique du pays et à travers les aides fournies aux travailleurs et aux entreprises nationales qui ont permis d’éviter des licenciements et l’augmentation du chômage en Italie.

Leader mondial grâce au G20

Mario Draghi apparaît comme l’homme providentiel du pays, celui qui a permis une « réduction des inégalités », de promouvoir des « investissements dans une économie plus verte » et de développer le numérique à échelle nationale. L’article du périodique américain met également en avant le rôle de l’Italie dans l’organisation cette année du G20 et la capacité du leader italien à « rassembler les principales économies du monde pour mettre fin à la pandémie, promouvoir une reprise mondiale inclusive et s'attaquer à des problèmes mondiaux urgents comme le changement climatique », selon les mots de Janet Yellen.

Son rôle de président de la BCE reconnu

Janet Yellen se réjouit surtout de retrouver un partenaire tel que Mario Draghi. Les deux leaders avaient déjà collaboré par le passé lorsque Janet Yellen était présidente de la Banque fédérale américaine et Mario Draghi aux rênes de la Banque centrale européenne. Le Premier ministre italien est considéré comme un moteur du redressement de l’économie européenne depuis sa prise de pouvoir de la BCE en 2011 jusqu’en 2019. Qualifié « d’inspirant » et de « remarquable », ses succès restent dans la mémoire de l’actuelle secrétaire de la Banque fédérale. Son discours ambitieux lors d’une tribune à la zone euro en 2012 et son fameux “whatever it takes” pour sauver la monnaie unique, font de lui la personnalité italienne la plus influente tant sur le plan national qu’international.

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir