Lundi 30 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La chute de la population italienne ne s’arrête pas

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 16/02/2020 à 23:00 | Mis à jour le 16/02/2020 à 23:00
Photo : @larasophie996 Unsplash
Italie population baisse

La population italienne continue à diminuer drastiquement, selon le dernier rapport démographique annuel de l’Istat. Préoccupant, le fossé entre le nombre de naissances et de décès qui se creuse. Un problème qui concerne « l’existence du pays », s’inquiète le président de la République Mattarella.


L’année 2019 aura été mauvaise pour la population italienne, confrontée pour la cinquième année consécutive à une nouvelle chute du nombre d’habitants dans la Péninsule. Une chute particulièrement due aux régions du Mezzogiorno et du Centre (Toscane en tête), alors que dans le Nord du pays, des villes comme Bolzano et Trente, mais aussi des régions comme la Lombardie et l’Emilie Romagne permettent de faire remonter légèrement la barre. C’est ce qu’il ressort du rapport annuel de l’Institut statistique italien, qui dresse un tableau inquiétant pour le pays. Au 1er janvier 2020, l’Italie comptait 60 millions et 317.000 habitants, soit 116.000 de moins que l’année précédente. En cause notamment, la baisse des naissances, nettement inférieures au nombre des décès (437.000 contre 647.000). En clair, on compte 67 naissances pour 100 décès. Il s’agit du « plus bas niveau de mouvement démographique naturel depuis 1918 », relève l’Istat. Résultat, l’âge moyen des Italiens augmente ; il s’établit à 45,7 ans en 2019.
« Il s’agit d’un problème qui concerne l’existence de notre pays », s’est inquiété le président de la République Sergio Mattarella, à la publication du rapport la semaine dernière.

Si les flux migratoires provenant de l’étranger restent positifs (+143.000), ils ralentissent : l’Istat compte 25.000 nouveaux arrivés en moins en 2019 par rapport à l’année précédente et 34.000 de moins par rapport à 2017. La population étrangère représente 8,9% de la population dans la Péninsule.

Nombre de naissances : un nouveau record négatif

Situé à 1,29, le nombre d’enfants par femme est resté constant en 2019. Cela signifie donc que c’est le nombre de femmes en âge de procréer qui diminue (âge compris entre 15 et 49 ans). Elles sont en effet 180.000 de moins, selon l’Istat. Et l’Italie est aussi le pays où les femmes âgées de plus de 40 ans font plus d’enfants que les jeunes de 20 ans.
L’équilibre démographique du Nord résulte principalement d’une fécondité majeure. Le nombre d’enfants par femme y est en effet de 1,36 et même de 1,69 à Bolzano (nord-est).

Espérance de vie plus longue

C’est aussi dans le Nord de l’Italie que l’espérance de vie est plus élevée. Au niveau national, elle a augmenté d’un mois en passant à presque 81 ans pour les hommes, 85,3 pour les femmes. Dans le Mezzogiorno toutefois, elle s’abaisse à 80,2 ans pour les hommes, 84,5 pour les femmes, alors que dans le Nord-est, elle atteint 81,6 ans chez les hommes et 85,9 ans pour les femmes avec un pic à 86,6 ans chez les femmes à Trente.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Tour d’Italie à travers ses musées à visiter virtuellement

Les musées du Capitole de Rome, la Galerie d’Ombrie, les Offices de Florence, le musée d’art contemporain de Bolzano... Sélection d’initiatives des musées italiens pour apporter la culture à la maison