L’Italie met fin aux restrictions pour voyager dans le pays

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 31/05/2022 à 20:20 | Mis à jour le 31/05/2022 à 20:54
Photo : UNsplash @Michel Grolet
vue sur un village d'Italie sur la mer(1)

L’obligation de présenter le pass sanitaire pour entrer en Italie prend fin le 1er juin. La plupart des mesures ont été levées, mais les masques restent obligatoires. Dans l’attente de nouveautés le 15 juin prochain.


Les touristes sont les bienvenus en Italie ! Ils ne doivent plus remplir le «Passenger Locator Form» (Plf) depuis fin avril, ni présenter le pass sanitaire de base (vaccinal, de guérison ou délivré à l’issue d’un test négatif) à partir du 1er juin 2022. Les autorités ont décidé de ne pas proroger l’obligation afin de favoriser la reprise du tourisme alors que la saison estivale s’apprête à débuter.

Où le masque est-il encore obligatoire en Italie ?

Les voyageurs devront toutefois se soumettre aux obligations encore en vigueur en Italie, à commencer par celle du port du masque, encore nécessaire au cinéma, au théâtre, dans les salles de spectacle en lieu fermé, et dans les transports (avion compris). Si l’obligation devrait tomber le 15 juin, elle pourrait perdurer uniquement dans les transports, au moins longue distance. Le masque est également toujours obligatoire dans les écoles jusqu’à la fin de l’année scolaire. Depuis le 1er mai, le port du masque n’est toutefois plus requis dans les bars et restaurants, ni dans les stades.

Mardi, 24.267 nouveaux cas positifs au Covid ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, soit 21,8% de moins qu’il y a sept jours.  Et au total, 166.631 décès ont été dénombrés depuis le début de la pandémie, selon les chiffres du ministère de la Santé.

 

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale