Lundi 25 janvier 2021

Italie et Lombardie : Quel allègement des mesures anti-covid à prévoir

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 22/11/2020 à 22:06 | Mis à jour le 23/11/2020 à 10:03
Photo : pixabay
italie Noël covid

La Lombardie est restée en zone rouge selon l’ordonnance signée par le ministère de la Santé vendredi. Mais la baisse des contagions devrait lui permettre d’être classée orange dès le 27 novembre. Et à partir du 3 décembre, le nouveau décret du gouvernement devrait viser à alléger les mesures à l’approche de Noël.

La Lombardie, comme le Piémont, sont rouge sur la carte, mais orange dans les données. Le ministre italien de la Santé Roberto Speranza a signé la nouvelle ordonnance vendredi dernier, confirmant pour ces deux régions une nouvelle semaine de rigueur absolue avec l’application des règles anti-Covid les plus rigides. La Vallée d’Aoste et la Calabre continuent elles aussi, à figurer parmi les zones « rouge », rejointes par les Abruzzes et la Toscane. Il ne reste possible de se déplacer que pour des raisons de travail, de santé ou de nécessité, à prouver avec une auto-certification, et la plupart des activités commerciales restent fermées, à part les exceptions listées dans le dernier décret.

 

Les changements de la zone rouge à orange

Pour autant, la situation de la Lombardie s’est améliorée ces dernières semaines. L’indice de contagion (Rt) est descendu à 1,15, selon le dernier bilan de suivi de la situation épidémiologique. La situation des hôpitaux s’améliore aussi. Pour la première fois jeudi dernier, les hôpitaux ont compté plus de sorties de patients que de nouveaux entrants. Au regard des 21 paramètres à l’étude pour caractériser la « zone » de couleur d’une région, il est nécessaire que l’amélioration soit constante et consolidée pendant trois semaines avant de rétrograder de zone. Pour la Lombardie, il faut donc encore attendre jusqu’au 27 novembre. Vendredi prochain donc, Milan et sa région pourraient passer en « orange », si le nouvel examen des données résulte concluant.
Il restera interdit de sortir de sa propre commune de résidence (sauf pour des raisons de travail, santé et nécessité), mais il sera possible de se déplacer au sein du territoire, sans auto-certification, entre 5h et 22h. Le travail à distance restera fortement recommandé.
Quant à l’école, les élèves de deuxième et troisième année de collège retourneront en classe, alors que ceux de lycée poursuivront l’enseignement à distance.
Toutes les activités commerciales pourront rouvrir (dans le respect des normes de base parmi lesquelles la distanciation), mais les centres commerciaux devront restés fermés le week-end. En zone orange, les salles de sport, les piscines, les centres de bien-être ou encore les musées restent fermés.

 

Un Noël sobre

A peu plus d’un mois de Noël, le gouvernement subit la pression croissante des activités commerciales et de restauration, en vue du nouveau décret qui devra entrer en vigueur le 3 décembre prochain. Pour l’heure, le gouvernement répète qu’il n’est « pas possible faire de prévisions sur le long terme » et confirme que le système de division par zone à risque ne sera pas modifié, d’autant que jusqu’alors, il a prouvé son efficacité. L’objectif prioritaire, partagé entre le gouvernement et les présidents de région est avant tout de permettre au plus grand nombre de régions de rétrograder de la zone rouge à l’orange et de permettre à la majeure partie de l’Italie d’être classée jaune à partir du 3 décembre, date de l’entrée en vigueur du prochain décret.
Les nouvelles dispositions anti-virus fixeront les règles pendant les fêtes. L'objectif du gouvernement est de favoriser la consommation durant la période des fêtes, dans le respect des protocoles, mais d'éviter toute source de troisième vague. Aussi, les déplacements entre les régions devraient être interdits.
Afin d’assurer les festivités, l’hypothèse avancée serait de permettre aux magasins d’ouvrir leurs portes selon des horaires prolongés afin de diluer au maximum les flux des clients. Les centres commerciaux devraient également être ouverts, week-ends compris. Les bars et restaurants pourraient aussi rouvrir le soir. Pour le jour de Noël, si le gouvernement ne peut pas imposer d’interdictions, il établira sans doute des recommandations, comme se limiter à six à table, soit avec les parents les plus proches. Le couvre-feu, aujourd’hui fixé à 22 heures dans toute l’Italie, pourrait être étendu à 23 heures ou minuit le soir du 24 décembre, et à 1 heure la nuit du réveillon du jour de l’an.

Le gouvernement italien a en outre annoncé être en train de travailler à une "initiative européenne" pour prévenir les traditionnelles vacances à la montagne.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Milan ?

ÉVÉNEMENT

La Nuit des idées revient en Italie

Le 28 janvier, la 7ème édition italienne de la Nuit des idées réunira à des heures qui rompent avec l’ordinaire, 30 intellectuels français et italiens pour un événement unique et interdisciplinaire.