Lundi 15 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DOUBLE DIPLÔME – Rencontre privilégiée entre de jeunes ingénieurs et de grandes entreprises françaises et italiennes

Par Marie-Astrid Roy | Publié le 15/05/2017 à 22:00 | Mis à jour le 05/06/2018 à 22:09
Double diplôme ingénieur france italie

Pour la première fois, une session de networking entre de jeunes ingénieurs de haut niveau, ayant un double diplôme franco-italien, et de grandes entreprises françaises et italiennes a été organisée à Milan vendredi dernier. Une journée qui témoigne du succès des relations entre la France et l'Italie aussi bien sur le plan économique que de l'éducation.


Convaincu de l'importance du lien entre la France et l'Italie, le groupe des Ecoles Centrales de France a souhaité organiser une rencontre privilégiée entre de grandes entreprises françaises et italiennes et de jeunes ingénieurs de haut niveau, bénéficiant d'un double diplôme franco-italien. Le but : valoriser le potentiel du marché du travail pour les ingénieurs en France comme en Italie.

Plus de dix grandes entreprises françaises et italiennes ont répondu présent dont BNP Paribas Italia, Crédit Agricole, Unicredit, Barilla, Michelin Italia, Renault, Altran ou encore Edison pour rencontrer une soixante de jeunes ingénieurs biculturels, double diplômés des écoles Centrale en France, du Politecnico de Milan, de l'université de Trento ou de Padoue. La rencontre directe et privilégiée, par petits groupes, a permis d'échanger sur les ambitions de sélection et les projets à venir de ces entreprises.
 

Un passeport international

Frédéric Dorel, directeur des relations internationales à Centrale Nantes et instigateur de la rencontre, assure que cette formation représente « un passeport international en terme linguistique et culturel et un passeport pour l'entreprise ».

Denis Delespaul, président de la chambre française de commerce et d'industrie en Italie et président de BNP Paribas Leasing solutions a quant à lui tenu à faire passer un message aux jeunes ingénieurs : « J'ai créé une entreprise il y a plus de 25 ans et ce que je peux dire c'est que la partie cartésienne liée à l'ingénierie et celle latine, plus émotive, est un mélange fantastique, un succès ».
 

Doubles diplômes en plein essor

« Les relations franco-italiennes sont excellentes au plan économique et culturel » rappelle le Consul Général de France à Milan, Olivier Brochet. « Chacun des pays est en effet le deuxième partenaire économique l'un pour l'autre » ajoute-t-il. La coopération entre les deux pays ne se limite pas au plan économique mais s'étend au domaine éducatif depuis de nombreuses années.

Grâce au processus de Bologne amorcé à la fin des années 90 qui a harmonisé les cycles de l'enseignement supérieur en Europe sur la base du LMD (Licence-Master-Doctorat) avec un système de crédits transférables entre pays, plus de 4.000 accords ont été signés entre les universités françaises et italiennes. Parmi ces accords, il existait 260 doubles diplômes en 2016. « Les doubles diplômes entre la France et l'Italie rencontrent un tel succès que de nouveaux partenariats voient le jour chaque année », souligne l'ambassade de France à Rome pour Le petit journal de Milan.
Une formation qui permet une importante mobilité des étudiants entre les deux pays. Il y avait 10.000 étudiants Italiens en France il y a 2 ans, soit une augmentation de 30 % entre 2009 et 2015.


 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ECONOMIE

L’Italie au sommet pour ses disparités régionales selon l’OCDE

Le rapport Panorama des régions et des villes 2018, publié par l’OCDE la semaine dernière, pointe du doigt l’Italie et ses disparités régionales dans deux domaines. Zoom sur la Lombardie et sa capital