TEST: 2275

Coronavirus, où peut-on voyager à partir de l’Italie ?

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 25/02/2020 à 23:27 | Mis à jour le 26/02/2020 à 10:33
Photo : Unsplash @designfactory
Voyage coronavirus italie

Alors que le Coronavirus s’étend en Europe, à partir de l’Italie, dans quelles conditions est-il permis aux résidents dans la Péninsule de voyager ?

Cinq pays européens ont été infectés par des citoyens italiens ou étrangers rentrés de Lombardie. Si les frontières italiennes ne seront pas fermées, plusieurs pays évaluent des limitations de circulation.

Un premier cas a été recensé en Suisse mardi : il s’agit d’un homme infecté dans la zone de Milan. En Espagne, trois italiens ont été déclarés positifs, dont une femme originaire de Lombardie. Même situation en Autriche, avec deux italiens originaires de Bergame, diagnostiqués positifs. En France, un homme de nationalité française résulte positif au coronavirus mardi soir. Il venait de rentrer de Lombardie. Même situation en Croatie.
Or plus le danger de contagion grandit, plus les déplacements deviennent nécessairement plus compliqués.
Cette situation incite les pays plus ou moins voisins de l’Italie à prendre des mesures préventives restrictives, qui peuvent toujours évoluer.

« Ce serait injuste que des limitations arrivent de la part des états étrangers. Nos concitoyens peuvent partir sûrs, pour eux et pour les autres », a assuré le premier ministre Giuseppe Conte à la Protection civile mardi.

Pour autant, certains pays ont interdit leur accès aux Italiens et aux voyageurs provenant d’Italie, à l’instar de l’Irak et de la Jordanie, alors que les autorités des Seychelles ont interdit à toutes les compagnies aériennes avec vols directs, d’embarquer des passagers qui ont été en Italie.

Le Koweit a suspendu les liaisons avec l’Italie la Bulgarie, ses vols avec Milan jusqu’au 27 mars.

La Grande-Bretagne quant à elle, impose des conditions différentes selon la provenance. Les voyageurs provenant des zones isolées devront se soumettre à un isolement volontaire ou une quarantaine, même en l’absence de symptômes. Ceux provenant des autres régions, devront s’y soumettre qu’en présence de symptômes.

L’Allemagne a annoncé qu’elle ne fermera pas les frontières. La France, elle, impose depuis lundi aux élèves qui ont passé les vacances scolaires en Lombardie ou en Vénétie de ne retourner à l’école qu’après une période d’isolement de 14 jours. Les autres (adultes et étudiants), sont invités favoriser le télétravail, à éviter tout déplacement inutile et à rester chez eux pendant deux semaines. Les recommandations en détails : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Et nombreux sont les pays qui déconseillent les voyages dans la Péninsule : Israël, l’Irlande, la Serbie ou encore la Croatie.

En Italie, pour l’heure, les seuls qui ne peuvent pas se déplacer à l’intérieur de la Péninsule sont les résidents des « zones rouges », une dizaine de villes entre la Lombardie et la Vénétie.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale