TEST: 2275

Coronavirus : Milan, le moteur économique de l'Italie souffre

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 25/02/2020 à 14:09 | Mis à jour le 25/02/2020 à 18:09
Photo : Unsplash @reddgio
Milan coronavirus

Le couvre-feu imposé par le Coronavirus paralyse la capitale lombarde. La ville qui représente 9,6% du PIB italien en accuse d’ores-et-déjà les conséquences.

La vibrante Milan du troisième millénaire semble une ville endormie depuis lundi. Tramways et métros sont à moitié vides, on trouve une place pour se garer comme en période de vacances, les terrasses sont dépeuplées malgré le temps printanier de ce lundi. La fermeture dès 18h des bars et lieux nocturnes jusqu’à 6h, engendre une perte de 3 millions par jour, selon la Fédération du secteur.

La culture est mise à l'arrêt. Certains musées, telle la maison-musée Bagatti Valsecchi, lance une campagne d’appel aux dons destinée tant aux privés qu’aux entreprises, pour affronter les pertes liées à la fermeture forcée.

Milan est fuie par les touristes – qui ne peuvent se rendre dans aucun musée, ni théâtre, ni Duomo -, les annulations dans les hôtels pleuvent en cascade : elles représentent, pour l’heure, un tiers des réservations. Conséquence, le secteur « perd 3 millions par jours », calcule le président des hôteliers de la ville Maurizio Naro, interrogé par La Reppublica. C’est sans compter les annulations dues à une fashion week interrompue de manière anticipée ou encore de l’annulation des salons professionnels à l’instar du Mido, la grande foire de l’optique.

Le quadrilatère de la mode milanais (via Montenapoleone, via della Spiga...) se retrouve dépourvu d’une clientèle chinoise qui dépense en temps normal 300 millions par an dans ses magasins de luxe.

Avec le smart-working privilégié, les voyageurs de Trenord n’étaient que 350.000 lundi, soit 60% de moins que la moyenne habituelle. Les salles de cinéma seront quant à elle privée de 100.000 téléspectateurs en une semaine.

Une aubaine pour les supermarchés

Seuls bénéficiaires de la situation : les sociétés de livraison à domicile et les supermarchés. La Coop a vu grimper ses ventes de 50% en moyenne dimanche et lundi, déclare Francesco Pugliese, directeur du groupe Conad.

Et la note pourrait s’avérer bien plus salée si le couvre-feu imposé à la ville est prolongé au-delà du 2 mars.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Télétravail mer 26/02/2020 - 16:46

Les autres gagnants c est les journaux en ligne...peut être pas le petit journal...mais les journaux en ligne italiens avec des vidéos qui commencent par une pub doivent se frotter les mains!

Répondre

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale