TEST: 2269

Retarder la deuxième dose pour vacciner plus de monde : le pari du RU

Par Marie Lagache | Publié le 05/01/2021 à 15:31 | Mis à jour le 05/01/2021 à 20:56
Photo : Hakan Nural-Unsplash
Deuxième Dose Vaccin Covid Royaume Uni

Alors que l’Angleterre reconfine sa population et que le Premier ministre a donné comme objectif la vaccination des personnes les plus à risque d’ici la mi-février, le Royaume-Uni a fait évoluer sa politique vaccinale. Alors que le pays fait partie des bons élèves avec plus d’un million de personnes ayant reçu la première injection, le gouvernement a décidé de retarder la délivrance des deuxièmes doses du vaccin contre le Covid-19.

Les médecins en chefs britanniques justifient cette décision dans un communiqué par le fait que la première injection entérinerait l’efficacité du vaccin et la deuxième maximiserait la durabilité de la protection. Le NHS donne ainsi aujourd’hui la priorité à l’administration de la première dose au plus grand nombre de personnes possibles afin de protéger le maximum de citoyens contre le coronavirus.

Les autorités ont donc décidé d’administrer la deuxième dose du vaccin contre le Covid-19 jusqu’à 12 semaines après la première, contre initialement 21 jours, pour freiner le plus rapidement possible la pandémie. Cette stratégie est aussi étudiée en Allemagne ou encore au Québec. La France refuse cependant pour l’instant d’appliquer ce dispositif.

Cette décision divise en effet les scientifiques. La British Medical Association estime que le retard de la deuxième injection est “manifestement injuste” dans un communiqué. Le syndicat demande aussi au gouvernement "une justification scientifiquement approuvée" de cette prise de position.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale