TEST: 2269

1 million de Britanniques contre 516 Français vaccinés contre le Covid

Par Marie Lagache | Publié le 05/01/2021 à 20:44 | Mis à jour le 05/01/2021 à 20:51
Photo : José-Unsplash
Chiffres Vaccin Covid Royaume-Uni France

267 fois plus de personnes ont reçu la première dose du vaccin Pfizer contre le coronavirus au Royaume-Uni par rapport à la France lors de la première semaine de la campagne de vaccination. Comment en sommes-nous arrivés à une telle différence ?

La campagne de vaccination contre le Covid-19 devient une guerre des chiffres. Alors que le Royaume-Uni vise les 14 millions de citoyens vaccinés d’ici la mi-février pour mettre fin au troisième confinement du pays, l’écart avec la France se creuse dans la course à l’immunité collective. Les chiffres officiels illustrent cette différence : au cours de la première semaine de vaccination du 27 décembre 2020 au 3 janvier 2021 la France a administré seulement 516 doses contre 137 897 au Royaume-Uni sept jours après le lancement de la campagne entre le 8 et 15 décembre.

L’Hexagone apparaît alors comme le “mauvais élève” européen. L’Allemagne a quant à elle dépassé les 200 000 vaccinés et l’Italie les 100 000, selon les statistiques du site “Our World in Data”. Le Royaume-Uni appartient lui au groupe des pays mondiaux les plus avancés dans leur campagne de vaccination avec 1,39% de la population protégée, contre 0,0008% en France. Cette différence s’explique par une stratégie et des mentalités bien distinctes.

Les Britanniques semblent déjà bien moins méfiants au sujet du vaccin contre le Covid-19, alors que la France se place comme le pays européen avec le plus faible pourcentage de citoyens souhaitant se faire vaccinés. De plus, l’Europe a mis beaucoup plus de temps à approuver le produit Pfizer, et n’a pas encore tranché sur celui d’Oxford, pour au final parvenir aux mêmes conclusions que les autorités britanniques. Le Royaume-Uni a même décidé d’espacer les deux doses pour atteindre plus de citoyens rapidement. La France mise elle sur une vaccination plus de proximité, dans les EHPAD, sous l'œil très avisé des médecins traitants.

La France va-t-elle rattraper le Royaume-Uni ?

Mais cet écart inquiète les Français. Olivier Véran, ministre de la Santé, a ainsi annoncé sur RTL ce mardi 5 janvier : “Nous allons désormais amplifier, accélérer et simplifier notre stratégie vaccinale”. “Le rythme de croisière de la vaccination”, comme l'a surnommé le membre du gouvernement lui-même, s’intensifie et la campagne s’ouvre à de nouvelles catégories de la population, comme les plus de 75 ans ou encore les pompiers. Olivier Véran a aussi affirmé que la France venait de dépasser les 2 000 personnes vaccinées ce lundi et que ces chiffres entendaient suivre “une courbe exponentielle”.

Des centres de vaccination vont aussi ouvrir et la lourde procédure précédemment en vigueur pour accéder à l’injection va être simplifiée. La France espère grâce à ces changements rattraper au plus vite son retard. Les autorités françaises visent ainsi le million de vaccinés fin janvier, un chiffre atteint symboliquement par le Royaume-Uni pour le passage à la nouvelle année. Malgré cet écart et peu importe la stratégie, l'objectif est le même : atteindre l’immunité collective pour mettre fin à la pandémie de coronavirus.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale